Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète :Quern - Notes
Forum Myst Aventure > Les jeux : bloqué ? un avis ? > MYST-like & Puzzle games
Scribe
Le texte qui va suivre est tiré du journal de bord d'un explorateur de Quern. Il est possible qu'il contienne des spoilers sur l'aventure, aussi certains passages pourront être masqués afin de préserver le plaisir de découverte d'autres aventuriers. Cependant, il apparaît que le récit dont nous publions aujourd'hui les premières pages contienne surtout des impressions de voyage plus que véritables réponses aux énigmes de Quern, mais il nous semblait utile d'apporter cette précision.


#1

J'ai cru, dans la confusion de mon réveil, que j'étais revenu sur l'île de Myst. C'est je pense l'odeur de l'océan qui m'a trompé, les senteurs des sapins alentours. Quand mes yeux confus ont pu enfin distinguer quelque chose, je n'ai pu qu'apercevoir la vive lumière verte du portail qui s'éteignait. Il m'a fallu m'asseoir un moment, mes jambes refusant d'avancer comme je le souhaitais. "C'est typique de l'azertite-qwertite", aurait dit mon docteur, pour qui tout est toujours typique de quelque chose. Malgré moi, ses conseils me revinrent en mémoire et après quelques instants de repos et d'étirements de mes muscles raides, j'ai retrouvé le plein usage de mes jambes. Ce n'est qu'à ce moment que j'ai vraiment pris le temps d'observer autour de moi. Un ciel blanc, lourd de nuages, passait calmement au dessus de ma tête. Le bruit relaxant des vagues toutes proches m'arrivait en réguliers intervalles. J'avais du mal à croire qu'après toutes ces années, après tout ce temps passé à des choses importantes et donc vaines, j'étais sur le point de commencer une nouvelle aventure. Je ne pu réprimer un sourire.

#2

Une frayeur me saisit soudain et je me mis à me palper avec empressement, comme un homme ayant perdu ses clés. Je trouvai ce que je cherchais dans ma poche arrière : mon crayon et mon précieux calepin. À dire vrai il n'est précieux qu'à mes yeux, c'est un banal carnet de notes sans âme, vierge de toute écriture jusqu'à ce que j'entreprenne d'y tracer ces lignes. Comme ses nombreux semblables avant lui, il sera un soutien essentiel pour ma mémoire défaillante, la canne mentale sur laquelle je m'appuierai lors de mon exploration pour exposer et éclaircir les divagations et réflexions confuses de mon esprit. Mais contrairement à mes précédentes aventures, j'ai pris la décision d'y inscrire aussi ces notes et réflexions plus générales sur ce que je vis ici. Il faudra d'ailleurs que j'essaie d'y voir plus clair après un tour d'horizon plus approfondi des alentours.
Grover
bière, transat, chips, paré ! yes.gif
Scribe
#3

Bon, le tour du propriétaire fut rapide. Porte closes et mécanismes étranges, pas de doute, j'ai bien replongé. J'ai été surpris de voir à quel point les vieilles habitudes ont la vie dure. J'essaie de pas succomber à l'empressement, au désir de manipuler dans tous les sens des éléments mystérieux. Mais la tentation est forte. C'est comme si mes neurones endormis s'éveillaient peu à peu, après une longue hibernation, et que désormais réveillés ils avaient faim d'activité, d'action. Mais je grille les étapes, et il me faut faire le point.

Malgré mes efforts, je ne parviens pas à me souvenir de ce qui s'est passé avant mon arrivée. J'espère que ce n'est que temporaire, le contrecoup du passage du portail ou que sais-je. Lors de ma brève exploration, j'ai trouvé quelques lettres qui me semblent destinées, ou du moins à la personne qui entreprendrait d'explorer Quern, puisqu'il semble qu'il faille appeler ainsi ce lieu étrange. Elles sont de la main du professeur William Maythorn, archéologue. Jamais entendu parler du bonhomme, mais à travers ces quelques mots qu'il semble me destiner, je décerne une personnalité forte et déterminée, mais aussi une attitude ambiguë à mon égart. L'homme me remercie d'être venu, mais souligne rapidement le fait que je suis prisonnier de l'île, situation dont il admet être le seul responsable. Et alors qu'il me laisse le champ libre pour explorer à ma guise, il ne fait pour lui aucun doute que je ne pourrai agir que dans son intérêt... Cela me laisse assez perplexe et sur la défensive.

Bon, je ne vais pas me prendre la tête à essayer de démêler les fils de cette histoire pour le moment. Les secrets de Quern m'attendent.

#4

Trouver comment pénétrer dans le laboratoire ne m'a pas demandé un effort surhumain. Je ne fanfaronne pas trop cependant, je sais d'expérience que ces premières victoires sont aussi les plus simples. Il semble que Maythorn ait passé un bon moment ici à faire des expériences sur des cristaux, qui semblent jouer un rôle clé dans le fonctionnement de l'île. Pour l'instant, je ne suis arrivé qu'à des conclusions basiques sur le rôle des différents types de cristaux, mais c'est un début. Mon hôte a eu la délicate attention de laisser pour moi un joli carnet où écrire et dessiner. Moi qui craignait d'être venu sans avoir de quoi prendre des notes, me voilà désormais avec deux carnets... Comme le bouquin qu'il m'a fourni a quand même bien meilleur allure, je l'utiliserai sans doute pour prendre des notes sur les mécanismes de l'île et y tracer mes croquis, et je continuerai d'utiliser mon calepin pour mes réflexions générales et autres divagations.
Scribe
#5

Les premières portes s'ouvrent et mon horizon s'élargit. En explorant un peu plus les alentours, je devine que l'île n'est pas aussi petite qu'elle semblait l'être à première vue. En levant la tête, j'aperçois des passages qui me demeurent à l'heure actuelle inaccessibles. Et je n’exclurai pas non plus la possibilité d'un réseau souterrain, à en juger par certaines portes closes, mais rien ne me permet d'étayer pour l'instant cette théorie. Rien, bien entendu, si ce n'est mon expérience passée sur ces îles mystérieuses, et il est bien rare qu'il n'existe pas quelque tunnel caché quelque part.

Ma première découverte majeure m'a donné accès à une autre partie du laboratoire. Ce labo, il me rappelle celui de Gehn sur Riven, et son côté didactique la salle de classe qu'il avait installé sur l'Âge. Quant aux cristaux aux propriétés physiques étonnantes, il m'évoquent l'Âge de Spire, l'angoissante prison de Sirrus... Décidément, j'ai dû mal à me défaire de mon passé.

J'ai pris la liberté de prendre avec moi quelques objets trouvés lors de mes explorations. Ce n'est pas dans mes habitudes, mais il semble bien que je n'aie pas le choix de déplacer certaines choses si je veux progresser. Je doute que cela causera du tort à qui que ce soit, vu la fréquentation de l'île.

#6

Je me suis fait un ami. Il s'appelle Bob. Je le trimbale partout mais il ne cause pas beaucoup. C'est peut-être lié au fait que c'est un poisson.
Grover
-- Incoming Message --
CITATION
Tu sembles progresser assez vite, dis donc ! À moins que tu y passes 22h39 par jour…
-- End of Transmission --
Scribe
-- Incoming Message --
CITATION
Humm qu'est-ce qui te fait dire ça ? De ce que j'ai posté, pour le moment, ça reste le début du jeu... Je dois être à quelque chose comme 7h de jeu, si j'enlève le temps passé à tenter de faire tourner la bestiole. Mais sinon oui, pas mal avancé.
-- End of Transmission --
Grover
Il me semblait que certains point que tu décris ne se rencontraient que plus tardivement dans le jeu… Oo.gif Mais bon, le jeu n'étant pas totalement linéaire, il se peut aussi que aies progressé différemment (plus vite sur cetaines zones, plus lentement ailleurs)
Scribe
#7

J'ai fini par trouver un boulot pour Bob. Ça tombe bien, sa compagnie commençait à me peser. Il m'aura quand même permis de faire quelques jolies révélations, et je découvre toujours plus de zones de l'île.
Scribe
#8

Cela fait longtemps que je n'ai pas écrit dans ce carnet. Je dois dire que j'ai été pris par l'exploration de Quern, et la tenue à jour de mes notes s'en ressent. J'ai beaucoup progressé et découvert un pan entier de l'île qui m'était dissimulé jusqu'alors.

Mais il me faut avant tout revenir sur un élément capital.
J'ai perdu la notion du temps depuis que je suis sur l'île. Après ce qui m'a semblé être de très longues heures d'exploration, je me suis soudain arrêté, frappé par mon absence de fatigue. Était-ce l'excitation de la découverte qui me portait ainsi ? J'ai alors regardé Quern et ses bâtiments... Tout était plongé dans une lumière étrange, une lumière grise, douce et constante. Le nez dans les cristaux, les portes à ouvrir, je n'avais pas tellement pris le temps de contempler le tableau dans son ensemble. L'atmosphère quelque peu irréelle du lieu me fit soudain frissonner, sans que je puisse mettre le doigt sur ce qui en moi, à cet instant, provoquait ce curieux malaise. Il fallut que je mette la main sur une nouvelle lettre de Maythorn pour y lire son explication, qui me laissa totalement incrédule.
» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «
J'ai d'abord rejeté en bloc cette explication qui défie toute logique. Mais depuis, j'observe autour de moi, je scrute le ciel, et je commence malgré moi à y croire.

#9

J'ai de plus en plus de doutes quant à mon rôle dans cette histoire. Maythorn semble me guider sur un chemin tout tracé, et chaque nouvelle découverte m'apporte une nouvelle lettre qui fait suite à la précédente, comme s'il savait exactement dans quel ordre j'allais progresser. J'ai la désagréable impression d'être un pion dans son jeu, une marionnette inconsciente qui, sous couvert d'une impression de liberté d'action, avance docilement sur le chemin qu'il me fait suivre.
Patience. S'il s'est donné tout ce mal pour créer cette course d'obstacles, c'est qu'il a besoin de moi pour quelque chose. Quelque chose que cet esprit génial n'a pas pu ou ne peut plus obtenir lui-même, et il compte sur moi pour l'accomplir, quelle que soit cette tâche. Tôt ou tard, j'aurai le dernier mot dans cette affaire, et nous verrons si la marionnette est alors capable de couper les fils.
C'est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquez ici.
Invision Power Board © 2001-2024 Invision Power Services, Inc.