Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète :Talos Principle (the)
Forum Myst Aventure > Les jeux : bloqué ? un avis ? > MYST-like & Puzzle games
Pages : 1, 2, 3
jefftom
The Talos Principle

Un peu entre Portal (pour la succession de "tests") et Myst (pour les décors), dit-on...



Site officiel
40 € sur Steam



**************
Article intéressant sur quelques jeux de 2014
Volyova
Et mer.. ! Ça m'aurait bien intéressé mais il ne tournera pas sur mon PC. sneaky2.gif
Faudrait que j'investisse dans Seven mais malheureusement c'est pas trop le moment. grr.gif
Ulysse
Volyo, as tu vu la conf minimum requise, je crois que même avec mon "vieux" Vista et ma Nvidia 8600GT, cela tournerait.
CODE
MINIMUM:
        OS: Windows XP 32-bit (with service pack 3)
        Processor: Dual-core 2.0 GHz
        Memory: 2 GB RAM
        Graphics: DirectX 10 capable GPU (nVidia GeForce 8600 series, AMD Radeon HD 3600 series, Intel HD 4000 series)
        DirectX: Version 9.0c
        Hard Drive: 4 GB available space
        Sound Card: DirectX9.0c Compatible Sound Card
jefftom
Après avoir un peu essayé,
c'est plutôt genre exercices à la Portal (trouver les accès à l'aide de trucs techniques en évitant les tourelles) que Myst, mais en moins original toutefois.
Il n'y a de "mystien" que le photoréalisme des décors :
le background est certes du genre "spirituel", mais sans le "surréalisme" des mondes de Myst.

Image IPB
Volyova
CITATION(Ulysse @ 7/01/2015, 10:32) *
Volyo, as tu vu la conf minimum requise, je crois que même avec mon "vieux" Vista et ma Nvidia 8600GT, cela tournerait.
CODE
MINIMUM:
        OS: Windows XP 32-bit (with service pack 3)
        Processor: Dual-core 2.0 GHz
        Memory: 2 GB RAM
        Graphics: DirectX 10 capable GPU (nVidia GeForce 8600 series, AMD Radeon HD 3600 series, Intel HD 4000 series)
        DirectX: Version 9.0c
        Hard Drive: 4 GB available space
        Sound Card: DirectX9.0c Compatible Sound Card
Oui, justement, c'est parce que j'ai vu la configuration mini que je sais que je ne pourrais pas y jouer.
Il faut au minimum Windows XP 32-bit (with service pack 3), or je suis sous XP64 bits qui s'est arrêté au SP 2...
J'ai déjà eu le souci avec d'autres jeux. Sans SP3 impossible de les faire tourner confused.gif
Scribe
Je suis assez partagé également sur ce que je vois de ce jeu : 40€, c'est pas donné, mais, mais y'a des chatons. Que faire... reflechis3.gif

PS : Hey, jeff, sorti d'hibernation ?
jefftom
CITATION
PS : Hey, jeff, sorti d'hibernation ?
pas vraiment : c'est parce que j'hiberne que je cherchais un petit jeu gaga.gif

CITATION
y'a des chatons
pas dans le jeu, du moins pour l'instant...
Scribe
Ah, pas de chatons, ça devient problématique alors. biggrin.gif La critique dans l'article que tu files donne envie, je me laisserai peut-être tenter quand il sera un poil moins cher.
jefftom
Citation de l'article en lien plus haut :
CITATION
Soulevant d’une main des questions lourdes et profondes, il donne de l’autre des textes mythologiques, philosophiques, scientifiques, religieux pour y répondre, célébrant la quête de sens de l’humanité frontalement mais avec une subtilité et une retenue jusqu’à présent inédites dans le monde du jeu vidéo.

Expérience faite, je ne suis pas entièrement convaincu sur ce point. Mais cela vient peut-être de la traduction,
qui rend la vf très maladroite, avec des formulations grammaticalement incorrectes et ambiguës,
et des "réflexions" parfois peu claires.
Je ne sais pas si le type qui a rédigé l'article élogieux a fait la vo ou la vf ; ça a peut-être joué.

Les puzzles (genre Portal) sont en général très réussis,
et seul le dernier défi (si l'on fait la troisième fin) est contre la montre :
il est un peu crispant, mais il suffit de le refaire plusieurs fois pour aller plus loin à chaque fois,
et jusqu'au bout finalement.

Un très bon jeu, malgré les problèmes de traduction...
(je le referai un jour avec plaisir, pour aller chercher les bonus laissés de côté).

edit : c'était bien un problème de traduction, très bien corrigé depuis.
Scribe
Merci pour ton avis en tout cas, c'est toujours instructif !
Scribe
À -50% sur Steam jusqu'au 6 avril ! 20€ au lieu de 40.
jefftom
Après une exploration plus approfondie :
il y a trois manières de finir le jeu, qui correspondent à trois degrés de difficulté.

Selon la première, on finit tous les tests qui s’enchainent de façon ordonnée.
Les défis sont classiques et les énigmes assez claires.
Mais il y a tout de même un moment, assez avancé dans la progression, où intervient un principe original qui est parfois déroutant : c'est le système d’enregistrement. On peut se faire aider par un double de soi-même, en enregistrant une première série d'actions, par dessus laquelle on ajoute à la relecture de l’enregistrement les actions complémentaires qui permettent d'aboutir.
C'est assez simple en principe, mais plutôt tordu parfois : il faut penser autrement l'action à réaliser, penser par soustraction. C'est parfois un vrai casse-tête, un peu comme dans Portal quand on n'est pas habitué : il faut se faire à une possibilité qui n'existe pas dans la vie réelle.
Ces tests ne sont donc pas tous faciles, mais ils restent tous rigoureusement logiques. On finit par y arriver.
Cette série de tests résolue, on accède à une premiére possibilité de fin... un peu ironique...

Image IPB
jefftom
A propos de la démo gratuite sur Steam (colonne de droite) :
http://store.steampowered.com/app/257510.

Les défis sont très proches de ceux du jeu, mais pas identiques.
La démo donne une idée très juste du jeu en entrecroisant deux niveaux de difficulté :

Selon un premier niveau,
- il y trois défis élémentaires à résoudre (un "facile", un "moyen", un "difficile")
qui montrent les principes de base.
- leur solution permet l'accès au château, où nous attend un dernier défi, plus complexe,
dont l'issue permet d'atteindre une grande salle de fin,
qui est en fait le début du jeu payant, avec diverses portes closes.

Mais au cours de cette traversée, on croise aussi des étoiles qu'il est possible de récolter.
Certaines sont faciles à atteindre, mais la plupart n'apparaissent pas immédiatement,
et on découvre dans la salle finale qu'il y en avait six à trouver.
Elles requièrent une exploration beaucoup plus complète,
et constituent souvent des énigmes plus dispersées, moins linéaires.
La capture des six étoiles permet l'accès, à partir de la grande salle de fin, à un dernier défi,
où l'on découvre l'"enregistreur", dispositif qui fera les défis les plus tordus dans le jeu payant,
mais ici présenté par un défi simple.
jefftom
La vf pose problème.

Un exemple (sans spoiler) pour se faire une idée, à propos d'un "document" antique :
Pourtant, ni le monde, ni les dieux doivent l'humanité la perfection ; c'est de l'arrogance même supposer que oui, et contraire à toutes les méthodes de la philosophie. Le philosophe honnête ne recherche que la Vérité, même si elle ne porte pas de confort. (sic)
On devine (en gros) les formulations correctes derrière ces maladresses, mais c'est un peu pénible.

Tout ça m'a amené, à tort, à zapper la backstory alors qu'on comprend suffisamment malgré tout.
J'ai enchainé les énigmes faciles de façon mécanique, ce qui m'a donné le sentiment que le jeu était trop mécanique.
C'est le revers de la médaille : les concepteurs ont manifestement voulu ménager deux niveaux de difficulté très différents, ce qui donne la possibilité de faire l'un sans s'occuper de l'autre, au détriment de l'unité du tout.
Dans un jeu parfait (Riven, au hasard), il y a parfaite intimité entre l'histoire de fond, les énigmes globales, les énigmes locales...
Ici il y a un abime entre les deux niveaux de difficulté.


edit : comme expliqué plus loin, le défaut signalé ici est en réalité un effet de la négligence initiale de la traduction (qui a été revue depuis) :
il y a bien deux niveaux de difficulté, mais cela est justifié par l'histoire de fond.
Passer cette histoire (à cause de la traduction) mène à ne pas comprendre cette justification.
Volyova
CITATION(jefftom @ 25/04/2015, 09:07) *
Tout ça m'a amené, à tort, à zapper la backstory alors qu'on comprend suffisamment malgré tout.
J'ai enchainé les énigmes faciles de façon mécanique, ce qui m'a donné le sentiment que le jeu était trop mécanique...
C'est le revers de la médaille : les concepteurs ont manifestement voulu ménager deux niveaux de difficulté très différents, ce qui donne la possibilité de faire l'un sans s'occuper de l'autre, au détriment de l'unité du tout.
Dans un jeu parfait (Riven, au hasard), il y a parfaite intimité entre l'histoire de fond, les énigmes globales, les énigmes locales...
Ici il y a un abime entre les deux niveaux de difficulté.
C'est quand même dommage de passer des années à développer un jeu, son univers, les énigmes etc. sans penser le tout de manière globale tout en prêtant attention aux détails qui en font la richesse.
Je ne crois pas avoir retrouvé dans un jeu l'intrication idéale que l'on trouve dans Riven. Je pense d'ailleurs que j'ai ensuite passé mon temps à jouer pour essayer de le retrouver... biggrin.gif
Scribe
À choisir maintenant que je me dépatouille avec l'anglais, je préfère souvent jouer à un jeu anglophone en version originale plutôt qu'utiliser la version traduite. De la même façon que je préfère regarder un film en VO, avec sous-titres si besoin.
On perd toujours quelque chose avec la traduction, puisqu'il s'agit toujours de dire avec d'autres mots ce qui a été dit avec des mots précis dans une langue donnée. Bien sûr, il y a de bonnes traductions qui sont assez fidèles à l'original, et d'autres un peu plus hasardeuses...

Quand je repense à la traduction de Riven et tout ce qui m'était apparu sous un autre jour en découvrant la version originale...
jefftom
Ici la traduction semble parfois faite à la machine. Grrrr28.gif
Je reprends l'exemple :
Le philosophe honnête ne recherche que la Vérité, même si elle ne porte pas de confort.
"even if it bears no confort" est traduit mécaniquement : "même si elle ne porte pas de confort" reflexion_gratte.gif ,
alors qu'un peu d'attention au sens aurait permis de traduire "même si elle n'apporte pas de réconfort" paskontent.gif
Ces détails n'ont finalement pas beaucoup d'importance, mais tout le problème est qu'on ne le sait qu'après coup :
en lisant les écrans proposés, on ne sait pas trop ce qui servira plus tard, s'il y a des infos utiles pour la suite, ce qu'on doit mémoriser... D'où un certain embarras, pour pas grand chose.
Il faut aussi ajouter que tous les passages ne sont heureusement pas aussi mal traduits que l'exemple choisi.

La négligence est due à la localisation, et non à l'original, qui est extrêmement soigné.

Une extension est prévue pour ce printemps : Road to Gehenna applaudir2.gif

Image IPB
jefftom
Un petit jeu gratuit sur Steam : les sigils d'Elohim
Ce sont des petits puzzles,
les "clés" qui permettent de passer d'un espace à l'autre dans The Talos Principle.
Grover
J'essaierais bien Talos, mais à 40 euros, je trouve ça un peu cher. J'attendrai une éventuelle promo…
En attendant, je fais mumuse avec Sigils.
jefftom
Il y a aussi la demo gratuite (colonne de droite sur la page).
Elle donne une très bonne idée du jeu, avec des énigmes un peu différentes.
Grover
CITATION(jefftom @ 3/05/2015, 07:59) *
Il y a aussi la demo gratuite --zoum-zoum--
Téléchargée et en cours de test, ça ressemble en effet pas mal à Portal
Scribe
CITATION(jefftom @ 2/05/2015, 15:08) *
Un petit jeu gratuit sur Steam : les sigils d'Elohim
Ce sont des petits puzzles,
les "clés" qui permettent de passer d'un espace à l'autre dans The Talos Principle.
Sympa bien qu'un poil répétitif au bout d'un moment. Mais pour un casse-tête gratuit, il n'y a pas à cracher dans la soupe.

Je testerai ptet la démo gratuite de Talos si ça me prend.
Grover
Jusque-là, j'ai récupéré 5 clés dans Sigils, dont 2 s'avèrent valables pour la démo.
Dans la démo, j'en suis au 4e lieu, ça commence à devenir un peu plus coriace !

Image IPB
Grover
CITATION(Grover @ 4/05/2015, 10:23) *
---zip-- j'en suis au 4e lieu, ça commence à devenir un peu plus coriace !
Pourquoi faire simple… blush4.gif Finita la démo !
Donc :
  • ça tourne sur mon mac antédiluvien (début 2009) sans trop de saccades ;
  • la difficulté augmente au fur et à mesure ;
  • une sorte de croisement entre Tetris (un peu) et Portal (beaucoup);
  • les textes français sont en effet très approximatifs ;
  • je l'achèterai probablement lorsqu'il sera en promo.
jefftom
As-tu fait les deux "niveaux" ?
La première fois que j'ai fait la démo, je n'avais pas vu la deuxième couche...
» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «
jefftom
CITATION
CITATION
y'a des chatons
pas dans le jeu, du moins pour l'instant...

En fait si, dans une des fins possibles, avec un des bonus possible, et pas le plus difficile...
Scribe
Ah bon, bah du coup j'achète tout de suite ! biggrin.gif
Grover
CITATION(jefftom @ 4/05/2015, 19:32) *
As-tu fait les deux "niveaux" ?
La première fois que j'ai fait la démo, je n'avais pas vu la deuxième couche...
Je ne sais pas trop, j'ai raté au moins 1 étoile enfermée car je n'ai pas trouvé comment y accéder.
Au "second" niveau, j'ai trouvé une porte nimbée de lumière et la démo s'est terminée dès que je l'ai franchie…
Faudrait que j'y retourne pour voir.
jefftom
La deuxième couche consiste à collecter les six étoiles,
certaines se trouvent en passant dans des endroits plus à l'écart,
d'autres se trouvent de la même manière que les sigils,
mais les énigmes sont plus dispersées.

Dans la dernière salle où tu as accédé,
il y a (en dehors de la porte de lumière et des portes verrouillées) une porte qui s'ouvre à l'aide des six étoiles trouvées,
et donne accès à un dernier espace,
avec une énigme qui présente le principe le plus original du jeu :
l'auto-assistance par enregistrement de soi...
Grover
Ok, j'y retournerai, donc.
jefftom
Petit guide des étoiles de la demo
(aucun spoiler du jeu lui-même : les étoiles ne sont pas les mêmes).

» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «
jefftom
La date de The Road to Gehenna est annoncée : le 23 juillet
Il faudra disposer du jeu original sur Steam.

Image IPB
jefftom
jeu sorti le 23 comme annoncé.
13,50€
Stigma
Je venais juste pour dire que je venais d'acheter Talos pour 13.59€ !!!!!!! Mais j'ai été devancé. biggrin.gif
jefftom
Il faut préciser que l'ajout n'est pas encore localisé :
il faut jouer en anglais, ou attendre.

On ne repart pas d'un niveau facile :
les tests sont d'emblée corsés, avec des enregistrements par exemple, dès le premier niveau.

On ne peut de toute façon faire tourner l'add-on (The Road to Gehenna) qu'à l'intérieur du premier jeu (The Talos Principle).
jefftom
La fabrication d'un Talos Principle 2 a été indiquée officieusement le 25 mai 2016.
C'est une bonne nouvelle, le jeu original ayant été une réussite (même si la v.f. a été un peu négligée).

L'extension (The Road To Gehenna) était dans la pleine continuité du jeu de base, avec encore une fois une (trop) grande difficulté de la recherche de certaines étoiles.
Heureusement, il n'est pas nécessaire de les trouver toutes cette fois pour accéder aux derniers puzzles (qui présentent des variations originales dans l'usage des mécanismes de base).

La v.f. est disponible à présent, mais le texte ne sert à la résolution d'aucun puzzle cette fois.

Espérons que dans le 2, il y ait une meilleure intégration de l'histoire à la succession des puzzles (ou l'inverse), et qu'un meilleur équilibre soit trouvé entre les deux niveaux de difficulté.
Stigma
J'eu très peu d'étoiles. Effectivement elle sont souvent très difficiles a obtenir.
jefftom
Pour The Talos Principle,
il y a 30 étoiles possibles, et il est nécessaire de les avoir toutes pour ouvrir la troisième crypte et accéder aux derniers puzzles ainsi qu'au troisième chiffre du code qui permet d'accéder au 6ème étage de la tour et donc à un type particulier de fin.
Cela dit, il n'y a pas grand chose d'autre au 6ème étage qu'une fin narrative alternative : pas de nouveau puzzle.


Image IPB

Pour The Road to Gehenna,
il faut 10 étoiles sur les 16 possibles pour accéder au dernier niveau un peu caché, et ça en vaut la peine : ce sont des puzzles intéressants, davantage que beaucoup de ceux qui permettent d'accéder aux étoiles.


De façon générale il y a deux types d'étoiles :
- celles que l'on aperçoit au passage dans un puzzle et auxquelles on accède avec un degré de complication supplémentaire,
- celles qui concernent plusieurs puzzles en même temps. Il faut alors soit faire passer un rayon d'un espace à l'autre, souvent en plaçant des connecteurs près de l'entrée, soit faire sortir un élément (un cube, un ventilateur, un connecteur, un brouilleur,...) d'un puzzle pour l'utiliser ailleurs...
La difficulté est alors que les possibilités sont moins délimitées, et qu'il faut essayer beaucoup de choses. Il s'agit souvent de trouver des points où l'on peut franchir les murs en grimpant, à l'aide d'un cube en particulier. Il est laborieux de chercher à épuiser toutes les possibilités. Le jeu aide alors un peu en indiquant les sauts possibles (ce qui est très artificiel).
Stigma
Merci pour ces explications. Je vois qu'on a affaire a un spécialiste !
jefftom
Alléluia,
la traduction en français de The Talos Principle a été entièrement revue et corrigée respect.gif
(je ne sais pas depuis combien de temps, mais je viens de le vérifier en détail).

Je reprends l'exemple catastrophique cité plus haut (je cite exactement !) :
Pourtant, ni le monde, ni les dieux doivent l'humanité la perfection ;
c'est de l'arrogance même supposer que oui,
et contraire à toutes les méthodes de la philosophie.
Le philosophe honnête ne recherche que la Vérité, même si elle ne porte pas de confort.

C'est désormais traduit :
Pourtant, ni le monde, ni les dieux ne doivent à l'humanité la perfection ;
c'est pure arrogance que de supposer le contraire,
et c'est même incompatible avec toute méthode philosophique.
Le philosophe honnête recherche exclusivement la Vérité, même si elle n'apporte aucun réconfort.

La première traduction à l'arrache était extrêmement rebutante, et poussait à zapper l'histoire de fond,
ce qui avait pour effet pervers de faire passer à côté de la justification scénaristique des deux niveaux de difficulté.
En deux mots,
nous incarnons une machine qui apprend et développe son intelligence, testée par un programme informatique chargé de déterminer si notre développement nous rendra capable de prendre en charge la mémoire de l'humanité disparue.
Nous devons donc lui montrer que nous sommes une machine digne de l'humanité, capable d'humanité : une machine qui dépasse sa programmation linéaire.
D'où la justification des deux niveaux de difficultés :
- selon l'un d'eux, nous sommes avant tout efficaces, logiques, linéaires : nous faisons preuve de déduction, comme une machine "intelligente",
- selon l'autre, nous sortons des cadres, faisons preuve d'imagination, d'intuition, selon une autre conception de l'intelligence, plus caractéristique de l'humanité disparue.

Image IPB

Je n'en dis pas davantage pour ne pas spoiler, mais le deuxième niveau comporte encore lui-même deux niveaux (d'où les trois fins), en une sorte de piège, de tentation, où le problème de fond trouve une sorte d'approfondissement-rebondissement, à la fois en miroir et inversé, d'une manière plutôt ironique.

Autre effet de l'amélioration de la traduction :
alors qu'on pouvait craindre que l'arrière fond philosophico-religieux ne soit qu'une sorte de bouillie "spiritualiste" donnant un vague "sens" à peu de frais,
on peut plutôt le voir comme une sorte de langage imagé utilisé par les programmes, qu'il s'agit donc de décrypter.

Bref, tous les aspects négatifs tenaient essentiellement à la traduction française qui faisait obstacle à l'intelligence de l'intrigue, beaucoup plus subtile que ne le laissait croire la négligence apparente du texte.

Il est simplement dommage d'avoir dû attendre tant de temps pour pouvoir disposer du jeu véritable.
Stigma
Merci !!!
Grover
Faudrait que je finisse la démo, moi…
DupontO
Je viens d'acheter ce jeu à 9 € + son extension à 4 € (soldes de Juin/Juillet ..; profitez en !)… c'est vraiment bien !
manloc
CITATION(DupontO @ 4/07/2017, 16:19) *
Je viens d'acheter ce jeu à 9 € + son extension à 4 € (soldes de Juin/Juillet ..; profitez en !)… c'est vraiment bien !
Idem, pas mieux… wink3.gif
Grover
the Talos Principle profite à nouveau d'une promo temporaire (jusqu'au 31 octobre minuit) à 9,99 € au lieu de 39,99 €. Une bonne occasion de le tester. yes.gif

Image IPB


Road to Gehenna est aussi à -75% jusqu'à la fin du mois ! gaga.gif

Image IPB
Grover
Bon ben, comme la Gold Edition (comprenant le jeu & l'extension Road to Gehenna, la bande sonore et des boni) est actuellement à 13,63 €, je me suis décidé à l'acheter.
Téléchargement en cours…

Edit : DL long et laborieux fini vers 2h00 du matin. crazy.gif
Je m'y essaierai ce week-end.
Scribe
Oh très tentant en effet... Je vais y songer. number-one-45.gif
jefftom
Une petite précision sur le pack

une extension Prototype en fait partie, qui n'a pas beaucoup d'intérêt :
il s'agit d'une version préparatoire du jeu, une sorte de brouillon,
où des dizaines d'énigmes sont les mêmes que celles du jeu, à un stade de développement moindre.
Un niveau est plus abouti, et est entièrement inédit, mais n'est pas particulièrement original.
Bref, une extension peu utile. spamafote.gif

The Road to Gehenna est très travaillé en revanche et vaut vraiment la peine.
L'histoire se déroule avant la fin du premier jeu, avec un autre personnage.
Quelques très belles énigmes, mais pas de préparation progressive :
la difficulté est plus grande que dans l'original.
Moins d'enregistrements (deux je crois), et plus du tout de plateau-porteur (si je me souviens bien).
Une meilleure gestion des étoiles également (qui restent très difficiles le plus souvent) :
il n'est pas nécessaire de les avoir toutes trouvées pour pouvoir essayer les énigmes du dernier niveau.
Et pas de course contre la montre à la fin. respect.gif
Stigma
Oui, c'est la course contre la montre de la première partie qui me gêne un peu. Certains niveaux de la seconde partie sont assez cotons. Mais ça reste un très très beau jeu je trouve.
Grover
@jefftom : c'est Road to Gehenna qui m'a décidé à acheter ce pack, le reste ne m'intéressant quasiment pas. wink3.gif
C'est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquez ici.
Invision Power Board © 2001-2024 Invision Power Services, Inc.