IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Syberia 1 et 2, une seule aventure en deux volets
NounouOgg
* 29/09/2006, 11:32
Message #1
Hibernatus

Cas psychiatrique incurable
**
Groupe : Membres confirmés²
Messages : 1 196


(IMG:https://www.ufo-3d.fr/gallery/upload/2022/10/26/20221026182247-dd44dd6c.jpg)

La station spatiale dans Syberia 1 est l'un des passages les plus drôles du jeu.


Syberia 1 ou 2 ?

On se demande souvent lequel des deux jeux on a préféré. La question n’est pas si simple. Lorsque j'ai joué les deux opus de Sybéria dans la foulée, l'unité narrative de l´ensemble m'est apparue très clairement. Pour moi, c'est une seule et même histoire. Cela dit, j'ai ressenti des différences flagrantes entre les ambiances des deux volets.

La structure de Sybéria 1 est vraiment intéressante, elle fait un peu penser à celle des contes philosophiques de Voltaire : Kate débarque dans différents lieux et fait la rencontre de drôles d'individus (notamment les trois parodiques recteurs de l'université de Barrockstadt, et aussi le "poste-frontière" qui scrute le cosaque!). La succession de tableaux aussi surprenants et différents que possible a quelque chose d'extrêmement attachant, même s'ils ne sont pas exempts de clichés.

Dans Sybéria 2, les décors sont magnifiques, certes. La qualité graphique a été améliorée tout en gardant une homogénéité par rapport à Sybéria 1, ce qui est appréciable. Le fait qu'il y ait un changement dans l'orientation du scénario n'a rien d'étonnant dans la mesure où Kate, qui a retrouvé Hans, devient de ce fait l'accompagnatrice d'un vieil homme passif (car malade) qui n'aspire qu'à accomplir son rêve. L'ajout d'énigmes incluant des animaux est, je trouve, une très bonne idée (ça me rappelle l'Amerzone). Il est cependant vrai que le scénario est moins vif.

Cette aventure, réunissant Sybéria 1 et 2, lorgne agréablement du côté du fantastique, avec ces incursions dans le monde des esprits (psychanalyse intuitive archaïque ?) et cette île perdue puis retrouvée où vivent en symbiose une faune et une flore des premiers temps du monde. Le premier volet était une réussite ; l'effet de surprise n'étant plus là, c'est peut-être ce qui explique que le second volet l'est un peu moins. Mais je suis tout sauf déçue par ces jeux magnifiques. La sortie de Paradise, dont le scénario plus sombre renoue néanmoins avec l´Amerzone et Syberia 1, confirme les qualités de conteur de Benoît Sokal.

(IMG:https://www.ufo-3d.fr/gallery/upload/2022/10/26/20221026182330-cbdae34e.jpg)
Le monastère de Romansbourg dans Syberia 2 : un vrai défi pour l'organigramme ecclésiastique *
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
2 utilisateur(s) sur ce sujet (2 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



- Version bas débit Nous sommes le : 23/06/2024 - 14:58