IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

3 Pages V < 1 2 3  
Reply to this topicStart new topic
> Au pays des Vikings
Hinathéa
* 27/09/2016, 17:54
Message #31

Faudrait voir à se calmer

Groupe : Membres Confirmés
Messages : 493


Décidément, c'est toujours aussi intéressant.
La couleur de l'eau est surprenante et les roches en lames sont étonnantes.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Gandalf le OUF
* 28/09/2016, 00:12
Message #32
Dieu Vivant du N'importe Nawak ! Docteur Cyclopède en intérim

Clavier refroidi à l'azote liquide
******
Groupe : Membres Confirmés
Messages : 3 185


Jour 12

Après notre nuit au cimetière, nous prenons tôt la route pour nous présenter à l'embarcadère du ferry vers les îles Lofoten.
Le départ que nous visons est à 10h donc nous nous présentons à 8h pour avoir une bonne marge de manœuvre.
Quand nous arrivons, sur les 5 files d'attente 2 sont remplies et nous sommes pratiquement à la fin de la 3ème.
Bon, 2 heures à poireauter on va en profiter pour se faire un petit café.

Au fur et à mesure que le temps passe l'inquiétude me gagne car à côté des 5 files dont je vous parlais il y en a deux autres réservées à ceux qui ont pris leur ticket d'avance et qui de vides qu'elles étaient à 8h sont en train de se remplir à toute vitesse.
Donc de la 3ème file nous passons à la cinquième et le gars qui vend les tickets dans nos files à nous s'est arrêté de les vendre au milieu de MA file !!!

Enfoiré d'enc... de b.... de m... !

Et ça ne rate pas, le ferry se rempli jusqu'à la gueule de véhicules mais ça s'arrête 4 bagnoles avant moi !

Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde !

D'autant que le prochain ferry est prévu à 15h !!!

5h à se faire ch... sur un parking de port, pas question !
Allez zou, on reprend la route et on fait le tour.

Au sortir de la ville on profite d'un grande surface juste sur le bord de la route pour faire nos achats, le frigo ayant une tendance à se vider.
Contrairement à tout ce qu'on nous avait dit et ce qu'on avait même lu, ce n'est pas le coup de bambou. Ok en gros pour un article similaire vous payez 10 à 15 % de plus que chez nous mais finalement c'est la différence qu'il y a entre un Colruyt et un Delhaize, donc pas de quoi se flinguer.
Évidemment nous avons préféré les produits locaux aux trucs venus de l'autre bout du monde, faut pas déconner non plus.

Bref, nous voilà repartis sur les routes et le chemin est assez agréable.
Vers midi une petite halte au bord de l'eau me permet de réaliser la promesse que je m'étais faite : me baigner au-delà du cercle polaire arctique.
Lorsque je mets les pieds dans l'eau franchement je me dis : ça va aller, elle est fraîche mais limite bonne.
Et puis j'avance là où le fond descend beaucoup plus vite et fort et je suis pris dans un étau qui me coupe littéralement la respiration.
La vache !!! Je suis obligé de revenir un peu vers la berge pour permettre à mon corps de faire son adaptation.
J'ai le souffle court et je réalise que quelqu'un qui tombe par inadvertance dans une eau pareille et au large n'a que très peu de chances de s'en sortir.
D'abord le choc thermique est intense et réellement vous empêche de respirer mais ensuite le froid vous condamne à quelques malheureuses minutes de survie au maximum.

Apres 4,5 minutes je rends les armes et je sors.

Inutile de préciser Messieurs que pour ce qui est de la virilité triomphante il faudra attendre quelques minutes après être sorti de l'eau. ;-D

Bon ça c'est fait, je tenterai peut-être à nouveau le coup plus au nord, mais sans promesse cette fois.

En observant la carte nous réalisons qu'un peu plus au nord de Bodo, au bout d'une presqu'île, il y a un autre embarcadère vers les Lofoten.
Il nous permettra de débarquer plus haut sur la carte que ce que nous avions initialement prévu mais quitte à faire un bout de chemin à contresens puis à revenir sur nos pas, ça ne va pas changer grand chose à notre trajet initial.
Vamos !

Nous arrivons sur le coup de 16h sur place et le prochain ferry est à 18h.
Bon, on va faire la sieste l'esprit tranquille car cette fois nous sommes dans la première file.
18h le ferry est là, on embarque et c'est parti pour 2h de traversée.

Je ne l'ai pas encore mentionné mais aujourd'hui aussi le temps est superbe.
Il fait 26° et du pont du ferry nous pouvons admirer la côte que nous longeons un moment avant de partir vers le large.

Aux deux tiers du parcours les gens se portent vers l'avant du bateau et il y a du remue-ménage.
Du coup je vais voir et je comprends que les gens s'agitent un peu car le bateau semble foncer tout droit sur des rochers qui bordent une île.
Évidemment à un moment le bateau vire légèrement mais au lieu de passer au large des rochers il passe en trombe entre eux et se faufile entre de minuscules îlots avant de pénétrer dans un petit port situé sur cette île et qui est une étape du voyage.

Je peux vous dire que le passage entre les îlots était vraiment spectaculaire car il ne devait pas y avoir plus de 30 ou 40 mètres entre le bateau et les îlots des deux côtés.
Ça semble beaucoup mais par rapport à la taille du bateau et à sa vitesse ça semblait vraiment peu.
En plus il fallait prendre un long tournant pour se présenter juste face à l'entrée de ce petit port ...
Je vous garanti qu'on ne confie pas ça à un capitaine débutant.
Rien que pour ce moment je ne regrette pas d'avoir pris ce ferry en ayant raté l'autre.

Nous voici sur les îles Lofoten et nous nous dirigeons vers un petit village de pêcheurs typique paraît-il de ces îles.
Je vous épargne son nom, c'est imprononçable et trop long à écrire.
La route qui y mène est une fois de plus splendide.
La côte semble fracassée et les falaises ne sont séparées de la mer que par les éboulis sur lesquels on a posé le ruban d'asphalte de la route.
Comme il est passé 20h la lumière du crépuscule sans fin de la région donne tout son sel au spectacle.

Le petit village nous accueille est vraiment charmant. Il est posé sur plusieurs îlots reliés entre eux par des maisons sur pilotis ou de petits ponts de bois. C'est Venise version Lofoten.

Nous nous y promenons un bon moment mais il n'est pas possible d'y loger de façon sympa avec un camping-car, aussi reprenons nous la route dans l'autre sens puisque le village est un cul de sac et très vite nous trouvons un espace dégagé pour se poser et préparer le BBQ.

Un autre camping-car est sur place et pendant que j'installe deux ou trois choses Liloo tente de lier connaissance avec le Jack Russel de l'autre véhicule.
Du coup les maîtres s'approchent et nous lions connaissances.
C'est une famille de russes établis en Finlande. Ils sont super sympas et très cool.
Les parents ne parlent que russe et finlandais mais le fiston parle parfaitement l'anglais et lui et moi jouons donc les traducteurs pendant un bon moment, le temps que les braises du BBQ prennent.
Un moment extrêmement convivial et qui nous laissera un magnifique souvenir.

Nous sommes en train de souper lorsque je regarde la baie qui est sur notre côté et que je remarque un phénomène absolument incroyable : sur la baie est en train d'avancer une brume épaisse, haute de quelques mètres et qui semble collée à l'eau.
J'imagine que c'est le choc thermique entre la surface de l'eau réchauffée toute la journée par le soleil et l'eau glaciale sous-jacente qui provoque ce phénomène maintenant que les ardeurs du soleil se sont faites nettement moindres.
Encore un spectacle étonnifiant, voire même bouleversifiant !

Demain on va visiter un village viking, lancer des haches partout, boire de la bière et violer des femmes.
Ça peut être marrant.


Image attachée
Mon moment de bravoure au-dessus du cercle polaire arctique !!!

Image attachée
Vue depuis le port d'embarquement. Lumière magnifique !

Image attachée
Est-ce qu'on ne dirait pas des images tirées de Riven ou Myst ?

Image attachée
Idem

Image attachée
Le moment où on commence à se faufiler plein tube entre les ilots.

Image attachée
On est vraiment pas loin du bord et on file ! Impressionnant !

Image attachée
Le petit port intermédiaire où nous faisons une brève halte avec le ferry.

Image attachée
Le bateau qu'on rêve tous d'avoir, non ?

Image attachée
Une autre vue du port.

Image attachée
On s'est donc faufilé par là ...

Image attachée
Arrivée sur les iles Lofoten avec une lumière rasante qui donne une couleur dorée aux rochers !

Image attachée

Image attachée
Le port de débarquement sur les Lofoten.

Image attachée
Le seul hôtel du village que nous visitons, il s'appelle L'Arctic Hotel, comme c'est original !

Image attachée
Le petit port.

Image attachée
Camaïeu de couleurs sur les façades.

Image attachée
La brume du soir avance sur la baie.

Image attachée
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post

3 Pages V < 1 2 3
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



- Version bas débit Nous sommes le : 18/07/2019 - 18:19