IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Firewatch, Péripéties estivales dans les forêts du Wyoming
Scribe
* 13/02/2016, 12:56
Message #1
Noircisseur de papier virtuel

Et c'est pas fini !
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 5 490


Firewatch est un jeu d'exploration à la première personne, créé par le studio indépendant de Campo Santo. Cette petite équipe d'une dizaine de personnes ayant pour la plupart déjà travaillé pour des studios reconnus (Telltale, Klei, Double Fine, etc.), a consacré ces dernières années temps et énergie à la création de ce jeu vraiment singulier, qui combine les qualités de différents types de jeux d'aventure. Jeu d'exploration ouvert dans une splendide forêt américaine, le jeu s'appuie sur un scénario riche et travaillé, et sur l'interaction indirecte mais quasi permanente avec l'autre personnage central de l'histoire.

Quid, donc, de cette histoire ? Vous incarnez Henry, homme robuste et sympathique mais sur les épaules duquel repose aussi une histoire personnelle difficile. Il décide de venir s'isoler, le temps d'un été, dans ce coin perdu des forêts du Wyoming, loin du monde et de la technologie. Son rôle est d'être un "fire watcher" : un observateur attentif, depuis une tour de guet au milieu des bois, des éventuels départs de feu et ainsi prévenir la propagation d'incendies dévastateur. Mais sa fonction de gardien-observateur ne se limite pas à ça, et il va rapidement prendre conscience qu'il n'aura pas beaucoup le temps de se reposer les fesses sur sa chaise. Pour autant, si l'histoire de Firewatch est intense, le jeu est bel et bien dépourvu de phases d'action et autres QTE.



Cette richesse scénaristique prend le contre-pied de l'habituel simulateur de randonnée qui vous fait profiter de jolis paysages en abandonnant votre esprit aux affres d'une contemplation solitaire mais parfois un peu vaine. Si la solitude est bien présente dans Firewatch, elle n'est que partielle. Le héros communique en effet régulièrement, par le biais d'un talkie-walkie, avec sa supérieure hiérarchique, perchée dans la tour voisine que le héros aperçoit au loin depuis de sa fenêtre. Cette dernière l'informe de la situation et constitue un point d'accroche permanent pour le héros lorsqu'il fait face à des situations inconnues. Le joueur discute grâce à un choix entre plusieurs possibilités de réponses ou d'interactions, et construit peu à peu une relation plus approfondie avec son interlocutrice.

Il s'agit d'ailleurs là d'un autre des points forts du jeu. Les échanges entre les deux protagonistes sont remarquablement interprétés et contribuent grandement à l'immersion dans l'aventure. Toujours très naturels, ils permettent de s'identifier aux personnages et transmettent à merveille la large palette d'émotions qui émaillent ces échanges par talkies-walkies interposés.

Il faut à cela ajouter les qualités visuelles et la patte graphique singulière du jeu, avec son personnage aux traits cartoonesques évoluant dans un environnement magnifique qui rayonne de couleurs et de lumière.

Firewatch est sorti le 9 février 2016 et est disponible sur Steam pour Windows, Mac et Linux au prix de 20€.

Notons que le jeu est pour l'instant exclusivement en anglais, mais dispose de sous-titres. Et pour les oreilles les plus sensibles, il est bon de signaler que le langage est parfois assez fleuri (comme dans la vraie vie, en somme). Heureusement, les mômes, ça pipe rien à l'angliche, vous êtes donc sauvés si des bambins traînent dans vos pattes. (IMG:style_emoticons/MystAventure/dents.gif)

Site officiel.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Scribe
* 13/02/2016, 13:14
Message #2
Noircisseur de papier virtuel

Et c'est pas fini !
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 5 490


Je précise aussi que le jeu est malheureusement assez court (une poignée d'heures au maximum), mais la qualité de l'ensemble compense largement la faible quantité.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Grover
* 13/02/2016, 13:20
Message #3
Cyclope du matin calme

Grooaaarrrr
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 5 671


Ça a quand même l'air de blablater énormément… Alors, même avec les sous-titres, je suis pas sûr que ça me plaise, à voir éventuellement. Si je vois passer 1 TDC, je m'y essaierai peut-être.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Scribe
* 13/02/2016, 16:44
Message #4
Noircisseur de papier virtuel

Et c'est pas fini !
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 5 490


Oui et non, disons que oui, ça parle beaucoup, mais je ne dirais pas que c'est du "blabla". C'est vraiment un jeu centré sur l'histoire et le développement des personnages comme le scénario passe par ces phases de dialogue qui sont tout sauf de longues tirades chiantes que l'on a envie de passer vite. Après c'est sûr, ce n'est pas un jeu d'énigmes ni même de réflexion. Enfin, ça peut être un jeu qui réfléchir dans le sens où sont évoqués des thèmes sérieux, mais pas réflexion dans le sens classique du terme.

Je précise que je n'ai pas joué au jeu (je pense que mon PC serait trop à la ramasse, la config conseillée demande 6Go de RAM) mais j'ai suivi un let's play avec beaucoup d'intérêt et le jeu m'a semblé fait avec beaucoup de soin et de passion, ça méritait bien un petit coup de projecteur dessus. (IMG:style_emoticons/MystAventure/yes.gif)
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Volyova
* 13/02/2016, 20:13
Message #5
Aldebarans narcophilae

Et c'est pas fini !
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 6 762


CITATION(Scribe @ 13/02/2016, 16:44) *
Après c'est sûr, ce n'est pas un jeu d'énigmes ni même de réflexion. Enfin, ça peut être un jeu qui réfléchir dans le sens où sont évoqués des thèmes sérieux, mais pas réflexion dans le sens classique du terme.
C'est la question que je me posais. Qu'est-ce qu'on fait dans ce jeu, y-a t'il des énigmes à résoudre, est-ce une sorte d'enquête, interagit-on avec l'environnement ? Je n'arrive pas à le comprendre à travers le trailer et les explications.
Je ne suis pas du tout fan des jeux/ballades où l'on se contente de découvrir une histoire sans y participer.
Et comme Grover, trop de dialogues en anglais, même sous-titrés, ça va assez vite me faire décrocher, je crois.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post
Scribe
* 14/02/2016, 13:27
Message #6
Noircisseur de papier virtuel

Et c'est pas fini !
**********
Groupe : Bricoleurs
Messages : 5 490


Hmmm c'est assez dur de coller une étiquette dessus étant donné que je n'ai jamais vraiment vu de jeu qui ressemble exactement à ça. Le jeu reste avant tout une histoire interactive, pour autant je n'ai pas du tout eu le sentiment d'être dans un jeu à la Dear Esther où l'on se contente d'avancer paisiblement sur un chemin prédéterminé. Fondamentalement, je pense que la plupart du temps, rien n'oblige le joueur à aller à tel ou tel endroit, il est libre d'explorer l'environnement comme il le souhaite. Mais j'ai trouvé que l'écriture du jeu est tellement bien faite que l'on a surtout envie d'en savoir plus et donc de se conformer au fil de l'histoire, et que justement on n'avait pas du tout l'impression d'être tenu par la main et forcé dans une direction précise.

Le cœur du jeu est vraiment l'exploration des lieux et l'interaction avec Delilah, l'autre garde-forestière. Le joueur interagit également avec l'environnement puisque vous pouvez inspecter et collecter pas mal d'objets divers trouvés ici et là. Il y a une part d'enquête si l'on veut, puisque comme on le devine dans le trailer le joueur est assez vite confronté à des événements un peu troublants et essaie d'y voir plus clair. Pour ce qui est de la quantité de dialogue, je pense que ça dépend vraiment de chacun puisque le joueur peut ou non reporter à Delilah à peu près tout ce qu'il trouve, mais peut aussi choisir de ne pas commenter ses découvertes.
Pour autant, non, pas d'énigmes à proprement parler, et le scénario avance probablement même si vous ne faites rien de particulier pour tenter d'en démêler les fils. Encore une fois, tout est vraiment très bien amené et si la liberté réelle du joueur est peut-être plus limitée qu'il y paraît, ça ne se ressent pas dans le jeu. Mais j'ai l'impression de casser un peu la magie du jeu en essayant de tout décortiquer comme ça, je crois que la force et la subtilité de Firewatch se découvre vraiment en jouant.

Tout ceci étant dit, honnêtement, je ne pense pas que ça soit un jeu pour vous, connaissant ce que vous aimez et recherchez dans un jeu d'aventure. (IMG:style_emoticons/MystAventure/spamafote.gif) Mais ça reste une très belle création, différente et vraiment prenante.

PS : en fouinant un peu sur l'Interwebs, ce gars fait un let's play en français qu'il a lui même traduit et sous-titré (et ce plutôt bien). Ça vous montrera un peu le début du jeu et comment on interagit concrètement.
User is offlinePM
Go to the top of the page
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



- Version bas débit Nous sommes le : 17/10/2019 - 03:57