Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum Myst Aventure _ Parloir _ Au pays des Vikings

Ecrit par : Gandalf le OUF 14/08/2016, 17:06

Jour 1

A la demande de mon fan club ( Si, le type l'a demandé) et d'une multitude de 3 autres personnes voici le récit d'un nouveau voyage intitulé :

Cap au Nord vers le Cap Nord ( putain, ça commence fort !)

Jour 1 donc.

Avis préliminaire à la population : Inutile de penser venir cambrioler ma maison pendant mon absence, elle n'est pas vide d'occupants et elle est gardée en plus à l'extérieur par un lapin totalement féroce.

Second avis à la population : comme pour mon trip aux USA des États Unis d'Amérique du nord ( Si, si) je tiendrai un journal journalier ( de plus en plus fort !) mais par contre le trip se faisant en camping-car je n'aurai pas accès au Wi-Fi à chaque étape et donc vous aurez parfois plusieurs jours sans nouvelles et à contrario, voir même à Oslo, vous en aurez parfois plusieurs en un coup.

Donc nous voici partis ma moitié et moi en direction du Cap Nord.

C'est un voyage auquel nous songions depuis un moment et que nous avons donc décidé de réaliser cet été.
Le camping-car a été préparé, il y a de la bouffe pour tenir une semaine sans passer par les supérettes ( la bouffe coûte paraît il les yeux de la tête par là bas), le trajet a été repéré et annoté sur une carte et on a de la tune de ces pays lointain en poche, parce que faut pas croire, y a pas que les English qui ont refusé ce putain d'euro, les vikings aussi, sauf que eux personne n'en a parlé.
Le viking est fourbe, c'est bien connu.

En général les gens qui vont au cap nord montent par la Suède et redescendent par la Norvège, nous on va faire l'inverse.
Pas vraiment par esprit de contradiction mais parce que la Norvège impose de fermifuger son chien chez un véto au maximum 120h avant d'entrer dans le pays, donc on doit arriver en Norvège dans les 5 jours qui suivent notre départ de Bruxelles.
En même temps, pourquoi pas dans ce sens là ? Je ne sais vraiment pas ce qui pousse une grosse majorité des gens à faire le tour dans l'autre sens.

Donc première étape, Bruxelles - Puttgarden.
C'est un bled au-dessus de Hambourg pour ceux qui regardent une carte, tout au bout d'une presqu'île et qui sert de port d'embarquement pour les ferrys qui font la navette entre l'Allemagne et le Danemark.

700 bornes d'autoroute. De quoi bien se faire chier, d'autant que les autoroutes hollandaises et allemandes dans cette direction ne sont pas à recommander pour la beauté de leurs paysages.

Tu roules entre 2 rangées touffues d'arbres et puis c'est marre. Rien à mater en dehors du cul du véhicule devant toi.
T'as beau aimer les plaques d'immatriculation à un moment tu te lasses.

Sinon j'ai eu l'impression de doubler un convoi de camions de 500km de long !!!
Putain c'est invraisemblable le nombre de camions qui roulent vers Hambourg. Et comme il est interdit aux camions de doubler dans une majorité de segments et que l'allemand est discipliné ça te fait une putain de file de gros culs que tu passes ton temps à dépasser en te rabattant de temps en temps pour laisser passer des bagnoles qui roulent à 180 km/h sur la bande de gauche.
Pour nous pauvres pingouins limités à 120 en Belgique ça fait quelque chose de se voir doubler par des bolides à cette vitesse.

Ah, pour ceux qui sont d'un naturel méfiant je signale que je n'ai vu aucun mouvement suspect de troupes allemandes aux abords de nos frontières.
Si les teutons ont décidé d'aller se venger des français après l'euro, apparement ils passeront directement par l'Alsace. Ne riez, ce n'est pas impossible, le boche est revanchard !

Là on s'est arrêté pour la nuit juste avant Puttgarden sur un parking d'autoroute et ma petite femme qui a toujours le sens de l'humour et de l'à-propos nous a préparé du cassoulet.
Ambiance !

Ecrit par : Volyova 14/08/2016, 20:34

biggrin.gif Excellent, comme d'hab. !!!
On attend les suites du cassoulet dans le camping-car avec impatience !

Ecrit par : Gandalf le OUF 15/08/2016, 21:16

Jour 2

Après une bonne nuit de sommeil et ceci en dépit du cassoulet, nous voici en route pour embarquer sur le ferry.
Coup de bol, on a à peine pris notre ticket que l'embarquement commence.
Les camions et camping-cars s'empilent dans le ferry et vogue la galère. Perdent pas de temps.
Perdent pas le nord non plus du point de vue tarif : 120 euros la traversée !
Ok, je veux bien que mon camping-car fait 7,5m mais tout de même, pour 45 minutes de traversée ça fait mal.
Tout mon budget apéritif du jour y est passé, vais devoir entamer celui de demain.
Salauds.

Bon, nous voilà au Danemark. Le paysage est typique d'un paysage côtier, à savoir assez plat et très vert.
On se croirait en Bretagne ou en Normandie.

Dans la région que je traverse le danois fait pousser deux choses : des patates qu'il vend un peu partout et des éoliennes.
Où que se porte le regard tu vois des éoliennes, même en pleine mer.
En fait les danois sont les champions de l'énergie verte puisqu'ils produisent pas moins de 25% de leur énergie à partir des éoliennes. Respect.

Sinon le plus remarquable par ici sont leurs petites maisons aux toits de chaume avec de toutes petites fenêtres qui sont le signe d'hivers rigoureux. Les villages sont sympas.

On fait un détour par Mön pour aller admirer des falaises blanches comme à Douvre.
Je descend les escaliers (Patsi renonce à cause de son genou) qui mènent au bord de l'eau. 15 minutes de descende tout de même.
D'en bas ces falaises sont magnifiques et ce qui est marrant c'est qu'elles s'effritent tout le temps et que la plage est remplies de cailloux dont bon nombre contiennent des fossiles. Il y en a tellement qu'ils sont libres de ramassage et les gens ne se privent pas de chercher, du coup la plage est parsemée de clampins à 4 pattes pour en trouver.
Futile trésor qui finira poussiéreux au fond d'un tiroir ou d'une vitrine remplie de coquillages, santons et autres souvenirs de merde.
Apres ben faut remonter ... 496 putains de marches ! Je les ai comptées ! J'ai fait mes exercices pour le mois !

Si vous ne le saviez pas, le drapeau danois est rouge et blanc et si vous l'aviez oublié ils se chargent de vous le rappeler, il y a des putains de drapeaux et de fanions partout. Même leurs panneaux indicateurs de localités sont blanc avec le nom en rouge.

Après mon escapade dans les falaises nous reprenons la route en direction de Copenhague pour passer sur le pont qui nous mène en Suède.
Quand les nordiques font un pont ils ne rigolent pas. Spectaculaire au-dessus de son bras de mer est vraiment le qualificatif minimum pour en parler.
Pour te souhaiter bienvenue et te remercier d'avoir pris le pont les suédois te soulagent aussi d'une somme conséquente.
Merde les apéros de demain sont entamés aussi.
Les salauds ils veulent m'avoir par la soif.

Ce soir on est en Suède, dans un petit port tout mignon, sur une aire réservée aux camping-cars.
Je ne vous parlerai pas du tarif parce qu'il menace mon budget apéritif d'après-demain.
Je pense qu'on va beaucoup pratiquer le camping sauvage ou je mourrai de déshydratation.

Image attachée
Les véhicules empilés dans le ferry.

Image attachée
Le ferry identique qui fait le retour tandis que nous faisons l'aller.

Image attachée
Le Deck-Passager avec ma petite femme et Liloo le toutou dans le fond juste avant qu'une rafale ne les emporte au loin !

J'déconne !

Image attachée
Les falaises blanches de Mön.

Image attachée
Les clampins à la recherche de fossiles.

Image attachée
Vous verrez de ces maquettes dans plein d'églises scandinaves. Elles sont magnifiques et évidemment destinées à assurer un avenir radieux aux marins de tous bords.
Et donc le drapeau rouge et blanc des danois !

Ecrit par : Grover 15/08/2016, 21:29

J'avais effectivement entendu dire que la Scandinavie n'était pas de tout repos pour le porte-monnaie. Ça semble donc se confirmer. rock.gif
Ceci dit, la bouffe Amerloque n'est pas non plus des plus abordables…

Ecrit par : Gandalf le OUF 15/08/2016, 23:36

Ah, tiens ?
Ce n'est vraiment pas ce qui m'a frappé quand j'y étais mais bon je me contentais de petits restos sympas et je ne prenais qu'un plat. Vu la façon dont ils remplissent les assiettes c'était largement suffisant !

Alors pour la Scandinavie c'était également ce qu'on m'avait dit et ce début m'a effectivement fait penser et craindre la même chose mais au final c'est un peu un nuage de fumée.
Certe certaines choses sont plus chères, comme l'essence par exemple mais aussi et surtout tous les produits d'importation.
Si vous voulez manger du melon préparez vous à vendre un oeil, mais si vous vous contentez des produits locaux (et dans les produits locaux il y a quand même du saumon à tomber par terre ) je dirais qu'en passant par les superettes COOP en Norvège ou NETTO au Danemark par exemple vous êtes absolument dans les prix d'ici !
Nous avons été agréablement surpris.

Par contre oubliez les restaurants où, même dans le plus simple, chaque plat vous coûtera 20€ (Faites l'addition pour un "entrée, plat, dessert") sans les boissons et oubliez aussi les hôtels dont les prix sont prohibitifs.
On a vu un camping louer des mini-bungalow comme ça se voit par chez nous et demander 85€ par nuit ET par personne !!!! barrer.gif

Les voyages par là-bas se font soit en tente, soit en caravane soit enfin en camping-car comme nous.

Sinon il reste les auberges de jeunesse mais faut s'y prendre largement à temps pour les réservations car elles sont prises d'assaut évidemment !

Sauf à avoir gagner au lotto auquel cas vous pouvez oublier tout ce que je viens de vous dire ! content.gif

Ecrit par : Grover 16/08/2016, 06:52

CITATION(Gandalf le OUF @ 16/08/2016, 00:36) *
Ah, tiens ?
Ce n'est vraiment pas ce qui m'a frappé quand j'y étais mais bon je me contentais de petits restos sympas et je ne prenais qu'un plat. Vu la façon dont ils remplissent les assiettes c'était largement suffisant !
Effectivement, les portions américaines sont énormes ! crazy.gif
Etant donné que nous venions en avion pour 1 semaine environ, nous avons opté pour les resto/burger/steak house : pas le temps, l'envie ni la place pour cuisiner, donc les prix s'en sont forcément ressenti. Ceci dit et comme tu le signales, il y a d'autres trucs qui sont vraiment beaucoup moins chers (carburant, médications sans ordonnance, etc).

CITATION(Gandalf le OUF @ 16/08/2016, 00:36) *
Par contre oubliez les restaurants où, même dans le plus simple, chaque plat vous coûtera 20€ (Faites l'addition pour un "entrée, plat, dessert") sans les boissons et oubliez aussi les hôtels dont les prix sont prohibitifs.
Idem dans l'état de Washington… Dixit le frère de Volyo qui connait très bien les États Unis et qui y vient souvent, les prix ont quand même sacrément augmenté ces dernières années. barrer.gif

CITATION(Gandalf le OUF @ 16/08/2016, 00:36) *
Si vous voulez manger du melon préparez vous à vendre un oeil, mais si vous vous contentez des produits locaux (et dans les produits locaux il y a quand même du saumon à tomber par terre ) je dirais qu'en passant par les superettes COOP en Norvège ou NETTO au Danemark par exemple vous êtes absolument dans les prix d'ici !
Le "buy local" a aussi le vent en poupe dans la région de Seattle où les gens semblent attachés à ses vertus (qualité, traçabilité, baisse des prix et de la pollution, etc).

Bon, je diverge et pollue ton sujet, revenons à nos moutons : LA SUITE !!! Grrrr28.gif

Ecrit par : Gandalf le OUF 16/08/2016, 16:51

Jour 3

Après notre arrêt dans les environs d'Helsinborg nous reprenons la route pour remonter vers la frontière norvégienne et Oslo.
Comme nous avions quitté l'autoroute pour trouver un endroit paisible où passer la nuit nous décidons de ne pas remonter dessus tout de suite et de prendre un peu les chemins de campagne ou plutôt du bord de mer. Ce faisant nous passons par de petits villages de pêcheurs typiques et absolument charmants.
Finalement nous rejoignons l'autoroute parce qu'il est prévu de faire plus ou moins 400 bornes avant le point d'intérêt suivant.
En route donc.

Je profite de ce passage sur autoroute pour vous donner l'une ou l'autre information.
Primo le suédois est largement aussi nationaliste que le danois et met son putain de drapeau partout, même certaines bornes sur les routes sont peintes en jaune et bleu.
C'est pas chez nous que tu trouverais une identité nationale aussi forte. Chez nous on est d'abord flamand ou wallon ou bruxellois avant d'être belge.
Ceci explique peut-être en partie le manque d'ardeur de notre équipe nationale de foot d'ailleurs.

Secundo si tu as un " Coyote" tu peux carrément le laisser à la maison : En Allemagne étant donné que la vitesse est libre dans une majorité de segments il devient fou et ensuite, au Danemark et en Suède il t'indique en permanence ZERO utilisateurs dans un rayon de 15 km. Autant dire que le chiffre de vente du "Coyote" dans les pays scandinave doit avoisiner le zéro absolu.

Tertio, à l'inverse le chiffre d'affaire de Mc Donald doit flirter avec celui d'IKEA. C'est invraisemblable le nombre de Mc Do que nous avons croisé sur la route.
Ces suédois sont fous.

Bon, je cause, je cause mais nous voici à Uddevalla et c'est là que nous quittons l'autoroute pour reprendre la route côtière.
Celle-ci est décrite comme enchanteresse et le guide ne ment pas.
Nous traversons une région absolument splendide de vallons encaissés en bord de mer avec une route qui se faufile entre d'énormes rocs, la forêt, les villages, etc. Bref c'est réellement splendide.

Nous terminons notre périple journalier a Tanumshede (Oui je sais il n'ont pas des noms comme nous !).

Cette bourgade est mondialement connue pour détenir des gravures rupestres de toute beauté qui datent de l'âge de bronze. (Et comme le disait mon prof d'histoire qui n'était à une plaisanterie scabreuse près, l'âge du bronze, il fait chier. ) Ces gravures sont d'ailleurs inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. (Un peu comme moi !)
C'est un peu comme la grotte de Lascaux, sauf qu'ici c'est en plein air, sauf que ce ne sont pas des peintures mais des gravures, sauf que ce n'est pas payant mais totalement gratuit, sauf que ce n'est pas en France mais en Suède.
Finalement, à la réflexion, ça n'a rien à voir avec Lascaux.

C'est franchement sympa à visiter. Ça change agréablement des tags à la bombe sur les murs du métro.

On va rester calés sur le parking du site pour y passer la nuit.
A plus.

Image attachée
Eglise typique de la scandinavie, toute en blancheur.

Image attachée
Et le cimetière attenant. Ces cimetières scandinaves sont de toute beauté ! J'en parlerai un autre jour.

Image attachée
Un petit village de pêcheurs comme nous en rencontrerons des dizaines.

Image attachée
Petite maison locale avec ce curieux toit de chaume que nous verrons beaucoup.

Image attachée
Une autre.

Image attachée
Ces vieilles maisons sont amoureusement entretenues et toujours habitées. Au moins 75% des maisons de scandinavie ont cette couleur rouge ! C'est incroyable !

Image attachée
Bon, y a pas que les Bretons qui savent ériger des pierres, merde !

Image attachée
Gravures rupestres de l'âge de bronze tout de même. Elles ont été reteintées pour être plus visibles.

Image attachée
On constate qu'à l'époque ils n'avaient pas besoin de Viagra et que c'était déjà à celui qui avait la plus grosse !

Image attachée
La presque totalité de la bande dessinée !

Ecrit par : Volyova 16/08/2016, 18:24

CITATION(Gandalf le OUF @ 16/08/2016, 17:51) *
C'est un peu comme la grotte de Lascaux, sauf qu'ici c'est en plein air, sauf que ce ne sont pas des peintures mais des gravures, sauf que ce n'est pas payant mais totalement gratuit, sauf que ce n'est pas en France mais en Suède.
Finalement, à la réflexion, ça n'a rien à voir avec Lascaux.
rire-20060614.gif

Tes photos font envie, ça a l'air magnifique !

Ecrit par : Scribe 16/08/2016, 18:39

Bien chouette ce récit, je suis aussi le périple avec intérêt !

Ecrit par : Gandalf le OUF 17/08/2016, 23:44

Jour 4

Je me rends compte que je ne vous ai pas encore parlé météo.

Depuis notre départ nous avons eu globalement du beau temps.
Je dis globalement parce les averses ici semblent très locales et très mobiles.
C'est assez marrant de voir un gros nuage gris déverser sa flotte sur quelques arpents alors que tout autour le soleil brille, on passe ainsi très rapidement d'une route sèche à une route détrempée pour retrouver une route totalement sèche quelques kilomètres plus loin.

Autre paramètre, comme nous longeons la côte et qu'il y a un vent permanent, ces nuages se déplacent à toute vitesse. J'en ai aperçu un se dirigeant vers moi alors que je promenais le chien et alors que je n'étais vraiment pas loin je n'ai pourtant pas eu le temps de retourner au camping-car. J'ai carrément été rincé en 2 minutes.

Je ne sais pas si c'est toujours comme ça mais en tous cas pour le moment ce phénomène nous convient. En gros je dirais 80% de soleil et le reste sous la pluie, mais c'est très largement supportable.

Après avoir visité un petit musée local et d'autres sites de gravures rupestres nous avons repris la route vers la Norvège.
La route qui mène vers la frontière commence à avoir un relief un peu plus intéressant.
Jusqu'ici il faut bien l'admettre le décor était assez banal et ressemblait un peu à nos campagnes mais maintenant le relief devient plus accidenté et la route se faufile entre monts et vallons.

Enfin nous voici en Norvège, direction Oslo.

Pour l'anedote on ne nous a absolument rien demandé concernant le chien en entrant en Norvège et donc la raison de notre tour dans ce sens s'est envolée aussi sec !

Nous n'avons pas vraiment l'intention de visiter la ville.
En camping-car ce n'est pas pratique et en transports en commun avec un chien c'est assez compliqué.
De plus Patsi et moi sommes plutôt partisans du mini-trip pour ce qui est de visiter une ville, mais pour autant il y a deux musées qui sont facilement accessibles car en bordure de ville et qui excitent notre curiosité.

Le premier réunit dans un parc toute une série de bâtisses datant parfois de plusieurs siècles et l'autre expose trois authentiques drakkars vikings exhumés de tombes tout aussi vikings.

Les deux visites nous auront enchantés.
Ce parc est magnifique et les vieilles maisons qui ont été transportées jusque là sont un magnifique témoignage de ce qu'était la vie en ces temps là.
Ça devait quand même pas rigoler tous les jours aux temps anciens de nos glorieux aïeux.

Et que dire des drakkars si ce n'est que se trouver devant des navires datant de +- 800 après JC et dans un tel état de conservation est juste magique.

L'après-midi va vers sa fin lorsque nous quittons Oslo pour nous diriger vers le Télémark (c'est une région) et là on commence vraiment à entrer dans le vif du sujet en ce qui concerne le décor.
La route s'enfonce maintenant entre des collines plus escarpées et nous longeons de petits lacs à l'eau limpide sur le bord desquels de petites maisons typiques sont implantées, chacune avec son petit ponton privé.
Juste paradisiaque.

Tout autour de nous ce ne sont que forêts. Des sapins, des bouleaux, des sapins, des bouleaux et encore des sapins et encore des bouleaux, étrangement assez peu, voire même pas du tout de palmiers.
C'est même bizarre cette absence de palmier maintenant que j'y pense.
Il faudra que je me renseigne.

En roulant nous nous documentons aussi sur l'histoire de ces pays, et bien figurez-vous qu'ils ont beau attribuer le prix Nobel de la paix les scandinaves, ils se sont tout de même foutu sur la gueule entre eux de manière très régulière.
L'esprit viking ne les a pas quitté tout de suite.
Ce qui est aujourd'hui la Norvège n'est indépendante que depuis très peu de temps, moins longtemps que notre Belgique, depuis 1905 pour être précis.
Avant ils ont été une partie de la Suède, avant encore du Danemark et avant encore il faut savoir que le Danemark avait annexé non seulement la Norvège mais aussi la Suède.
Ça leur faisait tout de même un sacré territoire.
Quand on voit ce qu'il leur reste aux danois on se dit qu'ils se sont fait empapaouter à un moment donné.

Ce soir nous sommes arrêtés au bord d'un lac un peu plus grand, juste assez pour que quelques particuliers en décollent à bord de leur hydravion personnel, si, si !

Si vous suivez sur une carte c'est Notodden sur la gauche d'Oslo et si vous ne suivez pas sur une carte c'est là tout de même.

Je vous mets quelques photos pour illustrer l'endroit et la journée.


Image attachée
Grange ancienne. Admirer le travail du bois !

Image attachée
Maison de village. L'herbe sur le toit est typique de cette région et était là pour offrir un isolant. De nos jours cette pratique existe toujours là-bas !

Image attachée
Plus récente mais du siècle dernier tout de même. En réalité aujourd'hui elles ressemblent toujours à ça.

Image attachée
Une suite de batisses.

Image attachée
L'intérieur était rustique.

Image attachée
Une rue du début du siècle reconstituée. Plus urbaine évidemment.

Image attachée
Une des merveilles que nous verrons en Norvège, les fameuses églises en bois debout ! Je vous en montrerai d'autres.

Image attachée
Les piliers fait de tronc d'arbres justifient le nom de "Bois Debout". Elles datent du moyen-âge.

Image attachée
Un des drakkars d'Oslo. Le mieux conservé.

Image attachée

Image attachée
Une tête de proue.

Image attachée
Le genre de petite maison en bord de lac. La photo n'est pas terrible car prise en roulant.

Image attachée
Notodden et son petit port.

Image attachée
Jeu de lumières sur le lac de Notodden.

Ecrit par : Hinathéa 18/08/2016, 00:02

Périple vraiment intéressant, les précisions que tu donnes sur les différents lieux permettent de bien suivre le parcours sur une carte. smiley.gif
Un seul regret... il manque les palmiers pour que ce soit parfait. dents.gif

Ecrit par : Scribe 18/08/2016, 00:28

Superbe la petite baraque en bois. inlove2.gif
Très fan aussi des toits en pelouse, j'imagine les discussions de famille: "Fiston, va tondre le toit! -Oh non, pas encore..."

Sinon ces églises magnifiques m'évoquent immanquablement celle d'Ethan Carter, ce qui est normal vu qu'ils en ont pris une comme modèle.

Ecrit par : Gandalf le OUF 18/08/2016, 20:33

Voilààààààà Ethan Carter !!! Putain je savais bien que j'avais vu cette église quelque part dans un jeu mais pas moyen de me souvenir !
Merci Scribe !!!

Pour les toits en pelouse il paraît, mais je ne l'ai pas vu, que périodiquement ils mettent une chèvre ou deux sur le toit qui font le taf ! applaudir2.gif

Le toit se construit comme ceci : tout d'abord une solide charpente car l'épaisseur de terre qui va venir dessus est vraiment conséquente, une trentaine de centimètres. Ca pèse !
Ensuite des feuilles d'écorce de bouleau qui vont servir d'imperméabilisant et ensuite la terre qui va imperméabiliser aussi mais surtout isoler totalement le toit des grands froids.
De nos jours les feuilles d'écorces de bouleau sont remplacées par un film plastifié qui offre évidemment une facilité de placement mais aussi une plus grande sécurité d'étanchéité !

Ecrit par : Gandalf le OUF 18/08/2016, 21:28

Jour 5

Nous quittons notre campement de bord de lac pour nous diriger vers Heddal juste un peu plus haut sur la carte.

S'y trouve la plus ancienne église en bois debout de Norvège.
C'est un édifice particulièrement étonnant totalement en bois comme celui que nous avons vu hier et qui date du 12ème siècle.
La structure en est très particulière (voir photo) et il est totalement recouvert d'une sorte de goudron végétal qui le protège de la putréfaction.
Un autre exemple de l'utilisation intelligente des ressources naturelles dont font preuve les norvégiens.

Juste à côté se trouve une reconstitution d'une ancienne ferme dont les bâtiments se visitent et où nous faisons une pause café en taillent la bavette avec la tenancière du lieu.
Tous ces norvégiens parlent parfaitement l'anglais, c'est incroyable et bienvenu parce que pour ce qui est de comprendre le norvégien tu repasseras. Ça a beau être une langue à base germanique, et c'est vrai que certains mots peuvent se comprendre avec des bases d'anglais ou de flamand, exemple "route" qui se dit WEG en flamand et VEG en norvégien ou église qui se dit Kerk chez nous et Kirka ici, pour le reste une fois qu'ils débitent leurs phrases à toute vitesse ils pourraient parler martien que tu ne ferais pas la différence.

Personne ici ne parle le moindre mot de français ou ne fait l'effort de le parler parce que tout de même, dans le feuilleton VIKINGS, Ragnar Lodbrok parle couramment français.
Donc soit le feuilleton se trompe et ça m'étonnerait qu'ils se trompent à la télé ..., soit les norvégiens se foutent de ma gueule et ça m'étonnerait moins !!! Le Norvégien est farceur !
Faudra que j'enquête sur ça aussi.

Ensuite nous prenons la direction de Dalen mais par le chemin des écoliers et là nous passons par la plus belle route rencontrée jusqu'à aujourd'hui.
C'est un ravissement de chaque instant.
Elle monte, descend, se faufile entre montagnes, forêts, rivières et lacs en une succession de lieux plus enchanteurs les uns que les autres, le tout sous un soleil radieux.
Vers 16h30 nous arrivons à Dalen et cette petite station se trouve dans un lieu tellement magnifique que nous décidons de nous y arrêter pour profiter du soleil de fin d'après-midi, du lac et du calme qui y règne.

Eh oui, une fois de plus nous allons camper sur les bords d'un lac. (Il est un peu plus à gauche, un peu plus bas et pratiquement horizontal pour ceux qui regardent )

Bon, sachant qu'en Norvège il y en a tout de même 200.000 de lacs ( non, je ne me trompe pas dans le chiffre) ça risque de nous arriver encore quelques fois.

Je vous quitte, j'ai un bain de soleil et un apéro à prendre.

Image attachée

Image attachée
Je suis tombé amoureux des cimetières scandinaves ! Admirez la sobriété, une pierre dressée et c'est tout !

Image attachée
L'église en bois debour d'Heddal. Une pure merveille !

Image attachée

Image attachée
Admirez la complexité de conception de ce toit. Pour rappel on est au XII siècle lors de sa construction !

Image attachée
Le fameux goudron végétal qui protège le toit des intempéries.

Image attachée
Vue de l'intérieur.

Image attachée
Admirez le travail du bois sur le pourtour de cette porte.

Image attachée
Ces peintures sont strictement d'époque.

Image attachée
Petite pause café dans le jardin de la ferme reconstituée.

Image attachée
Quand le papier peint n'a pas encore été inventé ben on peint à la main !!!

Image attachée
Sympa la salle à manger, non ?

Image attachée
Endroit idyllique.

Image attachée
Au bord du lac de Dallen.

Image attachée
Le camping-car avec les fauteuils et les chaises jaunes est le nôtre. On ne se marche pas dessus dans leurs emplacements !

Image attachée
Une maison parfaitement typique du village et pour une fois peinte autrement qu'en rouge !

Image attachée
Pourquoi cette photo ?

Parce qu'il est 23h et qu'on commence déjà à bénéficier de la lumière de minuit même s'il y a encore 3 ou 4 heures de noir complet durant la nuit.

Ecrit par : Volyova 18/08/2016, 21:59

C'est vraiment magnifique love2.gif J'ai toujours eu envie de visiter la Norvège et tu n'arranges pas les choses biggrin.gif

Ecrit par : Scribe 18/08/2016, 23:38

number-one-45.gif Ces églises sont vraiment magnifiques autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Et pareil, j'aime leurs cimetières sobres et herbeux.

Au fait c'est quoi comme race, votre toutou ? Question fondamentale, je sais.

Ecrit par : Gandalf le OUF 19/08/2016, 15:22

Border Collie femelle

Ecrit par : Gandalf le OUF 19/08/2016, 15:46

Jour 6

Ce matin le ciel est divisé en deux parties, une ensoleillée et une nuageuse.
Pas de bol on va vers les nuages.

La route que nous prenons est une petite route qui grimpe allègrement pour traverser un parc naturel. Ça tourne et virole dans tous les sens et pour la première fois le revêtement laisse un peu à désirer.
Faut dire que jusqu'ici partout où nous sommes passés les routes étaient dans un état impeccable.
Faudrait envoyer nos crétins d'entrepreneurs des ponts et chaussés ici pour qu'ils apprennent à faire des routes qui résistent plus d'un hiver avant de partir en couilles.

Une fois de plus ce ne sont que montagnes, falaises, rivières, cascades, lacs qui accrochent le regard.
La nature sauvage à l'état brut.
Bien entendu l'homme a laissé sa marque mais on a vraiment l'impression que c'est le strict minimum possible. Ici on est en phase avec la nature plutôt que d'essayer de la plier à sa volonté.

Toutes les maisons sont faites de bois à 90%, en même temps le bois c'est pas ce qu'il leur manque, l'énergie est totalement hydroélectrique, et ils vont jusqu'à ce servir de mousses et de lichens pour recouvrir le toit de leurs maisons ce qui leur sert d'isolant comme vous l'avez vu.
Au bout d'un certain temps le toit est carrément recouvert d'une sorte de pelouse épaisse avec même des arbustes qui y prennent racine. Incroyable.

Dans la montagne nous sommes passés par un village de vacances totalement construit selon ce principe.
On avait un peu l'impression d'être dans un village de hobbits.
Ces maisons se fondaient tellement dans le décor que de loin c'est à peine si on distinguait le village.
Bref, pour les amoureux de la nature, ici c'est le paradis.

Jusqu'à ce village le ciel était couvert mais il faisait sec. Là, la pluie va s'installer à nos côtés et ne plus nous quitter jusqu'au soir.
C'est un peu dommage car nous descendons vers Odda qui devrait être notre porte d'entrée dans les fjords mais à cause de la pluie et de la brume nous perdons une partie du spectacle.
Le fjord d'Odda est tel que nous imaginons tous un fjord je crois, un bras de mer encadré par des montagnes qui se jettent directement dans l'eau.
Très peu de terres utilisables pour l'agriculture et la ville d'Odda est vraiment nichée au bout du bout du fjord, là où sans doute le village viking originel devait se situer.

Des falaises dégringolent des dizaines de torrents. C'est à se demander d'où vient toute cette flotte mais en même temps, depuis que nous sommes entrés dans le Télémark nous n'avons pas dû parcourir plus de 20 km sans longer un lac ou suivre un cours d'eau. C'est le royaume de l'eau ici.

Comme je le disais les bords du fjord n'offrent pas trop d'opportunités pour faire de vastes cultures ou autres, de même la route qui le longe a été réduite à sa plus simple expression. Faut pas croiser de camion ...

D'ailleurs nous n'en avons vu aucun parce que je pense réellement qu'ils favorisent le tout par bateau plutôt que le transport par route.
Il n'y a qu'à regarder une carte de la Norvège pour comprendre que 90% de la population ne sais même pas ce que le mot autoroute veut dire. C'est simple il n'y en a pas et la E39 que nous avons suivie durant des dizaines de kilomètres fait la largeur d'UNE bande de notre E40. Nous n'avons pas les mêmes valeurs ...

Bref pour en revenir à ma route de fjord, deux camping-cars qui se croisent c'est un qui s'arrête en se collant à la falaise et l'autre qui avance lentement pour le croiser. C'est sportif mais rigolo. Patsi a un peu de mal à s'en remettre.

Sinon quand il n'y a vraiment pas de place pour faire une route sur le bord du fjord ben on creuse la montagne et on fait des tunnels. Ça les tunnels ils doivent savoir les faire maintenant vu le nombre rencontré.

Et là les potes et les potines aujourd'hui m'a vu rencontrer un truc que je n'imaginais même pas dans mes rêves les plus fous : un rond-point sous la montagne !!!
Oui vous avez bien lu, un rond-point.
Attention, pas un truc de merde de 2m de diamètre mais un putain de rond-point d'une 50aine de mètres de diamètre avec un énorme pilier central pour soutenir la voûte.
J'imagine bien la scène de l'ingénieur qui a débarqué un matin au bureau d'étude et qui a dit : "les gars on va faire 3 tunnels qui se rejoignent sous la montagne et là on va mettre un rond-point."
Je pense que les autres ont dû le regarder un moment en se demandant ce qu'il fumait au petit déjeuner.

Et pour bien marquer le coup, on a vu ça deux fois !!!

Je ne dirai jamais du mal des tunneliers norvégiens. Norvegian tunneliers powaaaa !!!

Là nous sommes arrêtés sur une petite aire de repos un peu au-dessus de Bergen.
Il pleut comme vache qui pisse et il fait 12°.
Patsi a des chaussettes, un caleçon moltoné sous son pantalon, un t-shirt, un sweat, un pull et une écharpe, sexy en diable.
On remonte vers le nord quoi !

je vais pas vous mettre des masses de photos parce que le site est extrêmement lent aujourd'hui (Why so much hate ?) et qu'il lui faut des plombes pour charger un fichier triste_crise.gif

Image attachée
Le village de vacances à la hobbit perdu dans la montagne

Image attachée

Image attachée

Image attachée
C'est beau, non ?

Image attachée
Nature sauvage et torrents tumultueux sont nos compagnons du jour !

Ecrit par : Ekis 19/08/2016, 21:36

CITATION(Gandalf le OUF @ 18/08/2016, 22:28) *
S'y trouve la plus ancienne église en bois debout de Norvège.
C'est un édifice particulièrement étonnant totalement en bois comme celui que nous avons vu hier et qui date du 12ème siècle.
La structure en est très particulière (voir photo) et il est totalement recouvert d'une sorte de goudron végétal qui le protège de la putréfaction.
Tu sais qu'en regardant bien la porte d'une de ces églises, tu aurais reconnu les ferrures : utilisées comme motif dans les batiments, maisons du Rohan dans Lotro... dents.gif

Ecrit par : Gandalf le OUF 19/08/2016, 22:32

Trop bien comme disent nos mômes !

Ecrit par : Scribe 20/08/2016, 01:14

CITATION(Gandalf le OUF @ 19/08/2016, 15:22) *
Border Collie femelle
Ah, c'est ce qu'il me semblait reconnaître : j'ai le même version mâle. Un super chien, 10/10, je recommande. number-one-45.gif Voilà, c'est mon commentaire constructif du jour.

Ecrit par : Gandalf le OUF 22/08/2016, 22:42

Jour 7

Bergen que nous venons de dépasser a pris avec beaucoup de dérision comme emblème ... Un parapluie !

Eh ben vu ce qui est tombé cette nuit et qui tombe encore ce matin, c'était une excellente idée.
Il tombe des cordes et le monde semble englouti dans des brumes éternelles.

Pour autant il nous faut avancer et c'est avec courage que nous reprenons la route. La brume remonte vers les sommets et nous permet d'admirer le paysage.
Nous longeons les fjords et si ce n'est pas possible nous les traversons en ferry.
Nous avançons dans un monde qui semble émerger de la mer, tout est trempé, le sol n'est que marres, étangs, ruisseaux, lacs et fjords, les arbres, les buissons, les fougères dégoulinent d'eau, des dizaines de cascades dévalent les flancs des montagnes pour se jeter dans les flots.
La force du débit fait que l'eau ne coule plus simplement le long des falaises mais semble bondir à l'assaut des vallées.
Le spectacle est dantesque et d'une beauté sauvage invraisemblable.

Une accalmie.

Nous en profitons pour nous arrêter manger un bout sur le bord de la route et permettre au chien de se dégourdir les pattes.

Puis nous repartons vers le fond du fjord où nous attends une montée vers le col le plus haut de Norvège.
La route est étroite et ça grimpe vertigineusement. Chaque croisement avec un autre véhicule est une aventure.

Ici aussi le paysage est grandiose avec vue plongeante sur la vallée.
Cette route est d'ailleurs cataloguée comme l'une des plus belle du pays. Ce n'est pas un mensonge.

En bout d'escalade elle nous conduit au cœur des nuages et nous roulons sur un plateau à la végétation composée d'herbes, de mousses et de lichens qui tentent de vivre entre les rochers, les lacs d'altitudes et les neiges éternelles.

Comme un cadeau les brumes se déchirent pour nous permettre de profiter du spectacle.

Arrivés au bout du plateau, plutôt que de redescendre déjà nous décidons de bivouaquer sur place.
Pas de wi-fi ce soir non plus. Ça attendra demain ... ou pas !

Il est 23h30, je viens de sortir le chien une dernière fois, dehors il fait clair comme une fin d'après-midi d'hiver.

C'est un phénomène vraiment étonnant.

Image attachée
Fjord in the mist

Image attachée
Il ne fait pas beau et pourtant c'est magnifique.

Image attachée

Image attachée
Un p'tit coin tranquille !

Image attachée
A votre disposition pour faire un pique-nique au bord de l'eau et y faire son BBQ ! Si c'est pas sympa ça !

Image attachée
Balade sur la grève.

Image attachée
Et la petite ile qui va bien !

Image attachée
"Miroir, mon beau miroir" dit la montagne à l'océan.

Image attachée
Sur le plateau en compagnie des neiges éternelles.

Image attachée

Ecrit par : Gandalf le OUF 23/08/2016, 23:27

Jour 8

Notre nuit sur le haut plateau a été une excellent idée.
Tout d'abord nous avons parfaitement dormi dans un calme total, seulement bercés par un torrent proche mais en plus ce matin le soleil est au rdv et nous allons en profiter pour voir le reste du plateau en pleine lumière.

La descente se fait tout aussi vertigineuse que la montée de la veille et ça ne rate pas, à un moment mon rétro heurte celui du camping-car qui vient en face.
Pas moyen de s'arrêter illico sur cette route donc je continue quelques kilomètres avec un bout du rétro qui pendouille.
Dès que je peux me parquer j'inspecte la chose et je vois que s'il manque bien un morceau à la coque du rétro, la glace du dessous qui pendait doit simplement être remise en place.
Je suis occupé à mettre du "tape" sur le trou lorsqu'un autre camping-car s'arrête derrière moi.
C'est mon adversaire du jour.
Il vient très gentiment se rendre compte si j'ai d'importants dégâts.
De fait son rétro est quasi dans le même état que le mien, voire un peu plus abîmé encore.
Il est évidemment totalement impossible de déterminer la responsabilité de l'un ou de l'autre et nous décidons donc de nous quitter bons amis sans faire de chichis. Ces choses là arrivent.

Nous arrivons ensuite dans la station de LOM et vraiment on se croirait dans une station des alpes.
On fait 2,3 emplettes, on mange un bout au soleil, je vous balance les comptes rendus de ces derniers jours et nous voilà repartis vers l'extrémité du plateau qui va nous permettre de plonger à nouveau vers la mer.
Et quand je dis plonger le mot n'est pas trop fort.
J'ai laissé une certaine partie de mes plaquettes de freins dans cette descente.

Mais avant, juste au bord du plateau, il y a un belvédère que l'on peut atteindre par une route de 5 km.
C'est une voie sans issue donc ce qui monte doit redescendre par le même chemin et je vois des cars de touristes qui montent.
Donc ils doivent croiser d'autres cars qui redescendent ... Donc on peut en déduire que la route le permet.

Mais ce raisonnement ne trouve pas écho auprès de Patsi qui ne s'est toujours pas vraiment remise du coup du rétroviseur.
Elle angoisse a l'idée de cette grimpette et refuse de m'accompagner.
Elle descend donc du camping-car et va m'attendre dans l'établissement juste à côté.
Moi je grimpe et pour grimper ça grimpe.
Les virages sont en épingle à cheveux et se succèdent mais comme je le pensais la route est assez large pour se croiser et en dehors de ces fameux virages où il faut parfois attendre que le bus qui vient en sens inverse soit passé, tout va bien.

Et en haut le spectacle en vaut vraiment la peine, d'un promontoire nous dominons de plusieurs centaines de mètres un fjord encaissé à l'extrême. C'est époustouflant ...
D'autant que ma route va descendre dans ce même putain de fjord encaissé a l'extrême !!!!

Bon je récupère Patsi et en route pour la descente et donc une usure prématurée de mes plaquettes de freins.

Ouf on est en bas, on longe le port dans lequel est amarré un paquebot gigantesque du genre Concordia, on fait 3 kilomètres et nous voilà partis pour une remontée aussi raide que la descente que je viens de faire.

Vous savez quoi, par moment je rêve d'une ligne droite qui fasse plus de 200 mètres.

Nous terminons la journée par une route qui s'appelle " la route des trolls" et qui elle aussi, après avoir franchi un magnifique plateau se termine par une plongée vertigineuse vers la mer.

Pour notre récompense nous décidons de nous arrêter dans un camping afin de profiter du confort offert par celui-ci.

Ouf, quelle journée.

Image attachée
Corvée du matin !

Image attachée
Sur la route, cette curieuse formation géologique que j'ai trouvé splendide !

Image attachée
Vous ai-je dit qu'on était au pays des cascades ?
Parfois on se demande vraiment d'où vient toute cette flotte !

Image attachée
LOM et son église en bois debout que l'on dirait dorée à l'or fin !

Image attachée
Une de ses caractéristiques sont les têtes de dragons en tête de faîte de toit.

Image attachée
Mais aussi son intérieur exceptionnellement riche.

Image attachée
Peinture au plafond. Je vous ai retourné la photo pour que vous puissiez mieux admirer le travail.

Image attachée
Image attachée
2 autres vues de l'intérieur.

Image attachée
La fameuse route vertigineuse qui descend dans le fjord.
Dans le tronçon du bas vous voyez le toit d'un car. Il ne laisse pas trop de place pour le croiser, hein ?

Image attachée
La vue panoramique sur le fjord ! WOAW !!!

Image attachée
Jeu de nuages à côté du promontoir.

Image attachée
Une autre vue de la descente et du fjord.

Image attachée
Un lac qui se jette dans un lac, qui lui-même ...

Image attachée
On se rapproche du port et sur la droite vous apercevez la route que nous allons remonter !

Image attachée
Pendant la remontée et sur la gauche le pic au sommet duquel se trouve le promontoir et d'où j'ai pris les deux photos du fjord.

Image attachée
La Norvège résumée en une photo : Nature sauvage, cascades, falaises à pic, neiges éternelles, fjord et eau cristalline !
Comment ne pas tomber amoureux de ce pays ?

Ecrit par : Gandalf le OUF 23/08/2016, 23:31

Je me rends compte qu'emporté par mon enthousiasme je vous saoule peut-être avec trop de photos.
Si c'est le cas, faites savoir et je réduis à l'essentiel.

Pour me faire pardonner, voici une petite photo :

Image attachée
La Belle et la Bête !

biggrin.gif

Ecrit par : Gandalf le OUF 30/08/2016, 21:54

Juste pour vous dire que comme je vais m'absenter durant une quinzaine de jours, je suspends la diffusion de ce feuilleton totalement haletant.
En même temps avec les sorties d'Eyes of Ara, Haven Moon et Obduction j'ai tout de même l'impression que ça n'intéresse plus grand monde et je comprends ça très bien.

Si demande il y a, je reprendrai vers le 15/9.

Ecrit par : Grover 31/08/2016, 11:31

CITATION(Gandalf le OUF @ 30/08/2016, 22:54) *
--sgrüt-- j'ai tout de même l'impression que ça n'intéresse plus grand monde et je comprends ça très bien.
Grossière erreur Mister ! Tes aventures au pays des frigos, on s'en cogne, mais y'a des jolies photos de chiens, des fois…
CITATION(Gandalf le OUF @ 30/08/2016, 22:54) *
--zdëbi-- Si demande il y a, je reprendrai vers le 15/9.
T'as plutôt intérêt !!!

Ecrit par : Volyova 31/08/2016, 16:44

Comme le Grover mais moi je préfère les photos de la Patsy yes.gif

Ecrit par : Gandalf le OUF 21/09/2016, 00:07

Bon allez je reprends où j'en étais.

Jour 9
Aujourd'hui est une journée de transition, rien de très spectaculaire à voir et donc nous allons en profiter pour faire quelques kilomètres.

C'est pas qu'on n'en ai pas fait jusqu'ici puisque dans la journée nous passerons le cap des 3000 bornes mais nous ne nous rapprochons pas fort du cap nord et cette journée est l'occasion de faire un bon en avant et surtout vers le haut de la carte.

Nous quittons donc les environs d'Andlasnes pour monter vers Trondheim et atteindre Steinkjer où nous passerons la nuit.

Je vais donc profiter de cette journée pour vous parler de tout et de rien, je suis très fort pour ne rien dire en parlant de tout.

Depuis mon dernier voyage nous savons que pour l'américain le plus court chemin entre deux points est la ligne droite.
Le Norvégien aimerait faire la même chose sauf qu'il ne peut pas étant donné sa géographie.
Il est obligé le malheureux de faire des routes en lacets.
Mais pour autant le norvégien n'a pas l'intention de traîner en route et quant à faire des montées et des descentes autant les faire les plus courtes possibles, donc le norvégien fait des pentes à 8,9 voire 10%.
Je vous le dis, que vous les preniez dans le sens de la montée ou celui de la descente c'est du pareil au même. Si tu ne maitrise pas le frein moteur ou le redémarrage en côte ne vient pas en Norvège, tu vas te faire ch... !

Le norvégien aime le ski de fond, c'est bien connu, mais en voir le faire sur des skis à roulettes au bord de la route ça surprend tout de même un peu.

Le norvégien, comme l'américain a le sens aigu du respect des vitesses. 50 en agglomération, 70 dans une foultitude d'endroit et oh bonheur 90 quand vraiment c'est possible. Ne parlons pas de la vitesse sur autoroute, il n'y en a pas !

Donc, comme aux USA tu apprends assez vite à modérer tes ardeurs, sauf que si tu tombes sur un rigolo qui décide de rouler sous la vitesse recommandée contrairement aux USA où tu arrives à dépasser sur toutes les routes, ici comme ces putains de routes sont faites uniquement de virages, il est interdit de dépasser pratiquement partout ... Et là, ça énerve, il faut bien l'admettre.

Donc de temps en temps tu vérifies que personne ne te regarde et rhaaaaaaaaa tu dépasses comme un dingue à la vitesse pharaonique de 80 km/h.

Trondheim, si vous regardez sur une carte et je vous conseille de le faire parce qu'il y aura interro sur le sujet à la rentrée, c'est tout de même une grosse ville de Norvège.
Eh bien personnellement des grosses villes comme ça j'en veux bien.
Je suis certain qu'il y a plus d'arbres que de bâtiments et je me demande même s'il n'y a pas plus d'arbres que de personnes.
Jamais vu une ville aussi verte.
Ok je ne suis pas passé au centre du centre mais je m'en suis tout de même rapproché et ça ressemble plus à un quartier résidentiel qu'à un centre ville.
Parlez moi de Paris ou Bruxelles avec leurs quartiers nauséabonds ...
Même le zoning industriel est vert, c'est vous dire !

Disons le tout net, à moins de vouloir comme moi rejoindre le cap nord tu n'as que deux raisons de venir passer tes vacances en Norvège : la randonnée et la pêche.
Pour la randonnée ça tu es servi, il y en a partout et pour la pêche c'est beaucoup plus difficile, il faut juste trouver de l'eau ... !!!
Avec 200.000 lacs, au moins autant de cours d'eau plus des milliers de kilomètres de côtes si tu ne trouves pas ton bonheur tu es à ranger dans la catégorie casse-couilles.
Les gens sont tellement férus de pêche par ici que j'ai vu un truc que je n'avais jamais vu ailleurs : Apparemment ils ont certaines cannes à pêche qui ne se démontent pas, me demande pas pourquoi, la pêche et moi ça fait trois.
Donc comme ils n'arrivent pas à ranger ces cannes dans leur bagnole ils ont un truc qui permet de les fixer à l'extérieur sur le pare-brise de la bagnole, et donc tu vois passer des voitures avec 3 ou 4 cannes fixées sur le pare-brise côté passager.
De derrière tu as l'impression que le gars a 3 ou 4 énormes antennes radio.

Parlons météo, ce matin nous avons repris la route sous un ciel nuageux mais très clair et sec, puis vers midi le soleil a fait son apparition et ne nous a plus quitté, nous offrant même un 21° bien tassé. Plus on va vers le nord plus il fait chaud ... Y a un truc qui déconne, Simone.

La Norvège regorge d'endroits merveilleux dont tu aimerais faire des photos, sauf que le norvégien, dans son souci d'économie, fait des routes les plus étroites possibles et sans possibilités de se parquer rapidement. Donc pour ce qui est de la photo, en général tu te la carres bien profond.
Il te reste les yeux et la mémoire. Pour faire une soirée photo c'est peu.

Et pour terminer pour aujourd'hui, on parle toujours de la fortune de Monsieur IKEA en Scandinavie mais je vous assure que le mec qui s'est vraiment fait des c... en or par ici c'est le mec qui est arrivé à faire croire aux danois, aux suédois et aux norvégiens que la plus magnifique couleur pour peindre un bâtiment c'était son rouge bordeaux.
La vache, il y a au moins 75% des bâtiments qui sont peints de cette couleur par ici !!!
Et je vous prie de croire que le scandinave ne laisse par la couleur s'écailler.
Tout est impeccablement peint et repeint si nécessaire.

A la réflexion je me demande s'ils ne rachètent pas aux espagnols de la terre rouge qu'ils piquent dans le grand canyon du Colorado pour pigmenter leur peinture.
Le scandinave serait donc complice de l'espagnol chapardeur ?
Encore une enquête à confier à l'inspecteur Derrick !


Image attachée
C'est l'heure de l'apéro !

Image attachée
Une chapelle Orthodoxe splendide sous le soleil.

Image attachée
Je ne me lasse pas de ces maisons avec verdure sur le toit. Regardez la taille des arbustes sur celle-ci !

Image attachée
Une jolie église près de notre bivouac.

Image attachée
On trouve plein de ces maquettes de bateaux dans les églises, sortes d'ex-voto pour les marins.

Ecrit par : Gandalf le OUF 21/09/2016, 20:50

Jour 10
Steinkjer - Mo I Rana - Mosjoen

Le tronçon que nous allons parcourir aujourd'hui, vu sur la carte, ressemble étrangement à celui que nous avons fait hier, à savoir une étape de liaison.

Le voyage qui nous sert de modèle et de guide n'indique rien à voir ou à visiter de spécial et nous nous attendons de Steinkjer à Mosjoen au moins à parcourir une route sans grand intérêt.
Après cela devrait changer car nous bifurquons sur une petite route côtière dont le guide dit beaucoup de bien.
Nous démarrons sous un ciel nuageux et effectivement la route n'offre que peu d'intérêt durant les premiers kilomètres mais au fur et à mesure que nous progressons le paysage change et nous allons parcourir près de 250 kilomètres sur une route qui ferait le bonheur de tout motard en mal de virages.
En fait cette route se faufile entre 2 parcs nationaux au milieu d'une nature sauvage et selon un tracé sinueux à l'extrême.
Pas de fortes côtes ou de descentes exigeantes mais un déroulé somptueux sur une multitude de creux et de petites côtes.
Même avec le camping-car je prends mon pied, alors en moto ...
De nuageux le ciel passe à bleu et ce n'est que du bonheur.
Arrivés à Mosjoen, comme prévu nous bifurquons pour nous diriger vers le bord de la côte et même des îles que nous atteindrons en ferry.
Nous remontons ainsi vers Mo I Rana et c'est vrai que le paysage est magnifique.
Le côté ressemble un peu à la côte bretonne sauf qu'au lieu d'un paysage plat, elle est bordée de montagnes sur lesquelles joue la lumière du soleil.
La végétation se modifie lentement mais sûrement, les feuillus cèdent définitivement la place aux sapins et aux bouleaux, seuls capables de résister au froid qui règne ici durant les longs mois d'hiver.
Sur les montagnes aussi nous voyons la différence, les sommets, moins hauts que ceux que nous avons déjà croisés sont dépourvus de végétation et gardent même quelques plaques de neige, pourtant à tout casser ils sont à 3 ou 400 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Nous sommes juste sous le cercle polaire que nous franchirons probablement demain.
C'est quelque chose tout de même.


Image attachée
Je ne résiste pas au plaisir de vous remontrer cette chapelle éclairée par un "soleil de nuit".

Quelques images le long de la côte.
Image attachée

Image attachée

Image attachée

Image attachée

Image attachée

Image attachée

Ecrit par : Gandalf le OUF 26/09/2016, 20:50

Jour 11

Nous avons passé la nuit sur une aire de parking assez incroyable, imaginez un demi-cercle d'herbe de +- 100m de diamètre avec une route qui fait le tour intérieur du demi-cercle pour vous mener à des places bétonnées sur le pourtour, toute séparées par une dizaine de mettre de gazon parfaitement tondu, et ça au bord d'une route que je qualifierais de départementale si on était en France. Juste improbable !

Bref, au matin c'est le grand ciel bleu qui nous attend. Il fait radieux et la t° au cours de la journée flirtera constamment avec les 24°.

Je vous le dis les gars, va falloir arrêter de réchauffer cette putain de planète. 24° à la porte du cercle polaire arctique ça m'inquiète un poil ...

Ah, on me signale dans l'oreillette qu'à cet endroit de Norvège, avec le Gulfstream et toussa ce serait monnaie courante.
Il paraît même qu'avec le soleil de minuit il n'est pas rare d'avoir 20° à minuit justement.
Dingue non ?

Au programme de la journée : route côtière et ferries.

La route est de toute beauté une nouvelle fois et elle nous permet d'admirer des paysages somptueux.
Extrêmement torturée, la côte n'est faite que de criques, baies, anses et mini fjords.
Ajoutez à cela des îles en veux-tu en voilà et vous aurez une idée du spectacle.

Faut admettre que le norvégien lorsqu'il fait un truc il le fait à fond, par exemple pour les lacs, rappelez-vous qu'il en a tout de même 200.000, et ben pour les îles c'est tout comme, pas moins de 140.000 !!!

De toutes les tailles, depuis l'île faite de quelques rochers, en passant par l'île assez grande que pour devenir habitable par exemple, pour aller jusqu'à la montagne complète.
Tout ça se dévoile à nos yeux émerveillés et je ne vous parle même pas des petits villages de pêcheurs ou des propriétés privées avec ponton et bateau.

Comme nous prenons plusieurs ferries nous pouvons admirer tout cela de près et de plus loin.
L'eau est d'un bleu turquoise de chez le turc oisif (oui c'est pourri mais je m'en fous) et donc effectivement lors de l'un de nos transports en ferry nous franchissons le Cercle Polaire Arctique.

Y a un monument sur la berge.

Ok, on ne peut pas vraiment dire qu'il y ai un avant et un après, par exemple la t° n'a pas chuté brutalement de 15° et tout à coup les plages n'ont pas été peuplées d'ours polaires ou de phoques, mais c'est un peu comme poser ses roues sur la 66, c'est un événement pour le voyageur.

Sur notre chemin et ça c'est quand même propre à la région nous avons pu admirer un glacier dont un des bras de glaces descendait pratiquement jusqu'à la mer.

J'ai mis mes pieds dans l'eau ... c'est ..... disons .... frais, très, mais je me suis juré de me baigner au moins une fois au-dessus du cercle polaire arctique !

Nous sommes arrêtés sur le parking d'un cimetière à l'entrée de Bodo, assez grosse ville en bord de mer.
En théorie on ne devrait pas être dérangés par les voisins.
J'aime beaucoup les cimetières norvégiens.
Tout d'abord ils ne sont pas entourés de murs comme chez nous, mais d'un simple tout petit muret, ils sont totalement et en permanence ouverts et les tombes ne sont que des pierres dressées.
Pas d'énormes pierres tombales à l'horizontale.
Entre toutes ces pierres dressées c'est du gazon et du fait ces cimetières ressemblent plus à des parcs qu'à ces lieux sinistrés que nous connaissons. Il y est même permis de se promener avec son chien.
Ils sont d'une simplicité étonnante, certaines pierres n'étant vraiment qu'une roche sur laquelle on a gravé le nom du ou des défunts. C'est sobre, c'est beau.

Demain nous prenons un nouveau ferry pour rallier les îles Lofoten à leur extrémité puis nous les remonterons lentement, mais demain est un autre jour et là j'ai mon apéro qui m'attend, à plus.


Image attachée

Image attachée
Visite du poste de commandement du ferry.

Image attachée
Petit port sympa.

Image attachée

Image attachée
Un glacier qui descend vers la mer, ce que vous voyez de lui est à max 200m d'altitude.

Image attachée

Image attachée
On passe le cercle arctique polaire.

Image attachée
Idem vu de plus loin.

Image attachée

Image attachée
Vous avez demandé de l'eau turquoise ?

Image attachée

Image attachée

Image attachée
Le glacier de tout à l'heure vu de plus près et qui va pratiquement jusqu'à la mer !

Image attachée
Rochers à fleur d'eau et on voit le mouvement provoqué par la marée qui monte.

Image attachée
Ce mouvement de marée use les roches en lames qui sont extrêmement tranchantes. Ne pas y aller nus pieds !

Image attachée
La marée en action.


Miniature(s) jointe(s)
Image attachée

Ecrit par : Hinathéa 27/09/2016, 17:54

Décidément, c'est toujours aussi intéressant.
La couleur de l'eau est surprenante et les roches en lames sont étonnantes.

Ecrit par : Gandalf le OUF 28/09/2016, 00:12

Jour 12

Après notre nuit au cimetière, nous prenons tôt la route pour nous présenter à l'embarcadère du ferry vers les îles Lofoten.
Le départ que nous visons est à 10h donc nous nous présentons à 8h pour avoir une bonne marge de manœuvre.
Quand nous arrivons, sur les 5 files d'attente 2 sont remplies et nous sommes pratiquement à la fin de la 3ème.
Bon, 2 heures à poireauter on va en profiter pour se faire un petit café.

Au fur et à mesure que le temps passe l'inquiétude me gagne car à côté des 5 files dont je vous parlais il y en a deux autres réservées à ceux qui ont pris leur ticket d'avance et qui de vides qu'elles étaient à 8h sont en train de se remplir à toute vitesse.
Donc de la 3ème file nous passons à la cinquième et le gars qui vend les tickets dans nos files à nous s'est arrêté de les vendre au milieu de MA file !!!

Enfoiré d'enc... de b.... de m... !

Et ça ne rate pas, le ferry se rempli jusqu'à la gueule de véhicules mais ça s'arrête 4 bagnoles avant moi !

Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde !

D'autant que le prochain ferry est prévu à 15h !!!

5h à se faire ch... sur un parking de port, pas question !
Allez zou, on reprend la route et on fait le tour.

Au sortir de la ville on profite d'un grande surface juste sur le bord de la route pour faire nos achats, le frigo ayant une tendance à se vider.
Contrairement à tout ce qu'on nous avait dit et ce qu'on avait même lu, ce n'est pas le coup de bambou. Ok en gros pour un article similaire vous payez 10 à 15 % de plus que chez nous mais finalement c'est la différence qu'il y a entre un Colruyt et un Delhaize, donc pas de quoi se flinguer.
Évidemment nous avons préféré les produits locaux aux trucs venus de l'autre bout du monde, faut pas déconner non plus.

Bref, nous voilà repartis sur les routes et le chemin est assez agréable.
Vers midi une petite halte au bord de l'eau me permet de réaliser la promesse que je m'étais faite : me baigner au-delà du cercle polaire arctique.
Lorsque je mets les pieds dans l'eau franchement je me dis : ça va aller, elle est fraîche mais limite bonne.
Et puis j'avance là où le fond descend beaucoup plus vite et fort et je suis pris dans un étau qui me coupe littéralement la respiration.
La vache !!! Je suis obligé de revenir un peu vers la berge pour permettre à mon corps de faire son adaptation.
J'ai le souffle court et je réalise que quelqu'un qui tombe par inadvertance dans une eau pareille et au large n'a que très peu de chances de s'en sortir.
D'abord le choc thermique est intense et réellement vous empêche de respirer mais ensuite le froid vous condamne à quelques malheureuses minutes de survie au maximum.

Apres 4,5 minutes je rends les armes et je sors.

Inutile de préciser Messieurs que pour ce qui est de la virilité triomphante il faudra attendre quelques minutes après être sorti de l'eau. ;-D

Bon ça c'est fait, je tenterai peut-être à nouveau le coup plus au nord, mais sans promesse cette fois.

En observant la carte nous réalisons qu'un peu plus au nord de Bodo, au bout d'une presqu'île, il y a un autre embarcadère vers les Lofoten.
Il nous permettra de débarquer plus haut sur la carte que ce que nous avions initialement prévu mais quitte à faire un bout de chemin à contresens puis à revenir sur nos pas, ça ne va pas changer grand chose à notre trajet initial.
Vamos !

Nous arrivons sur le coup de 16h sur place et le prochain ferry est à 18h.
Bon, on va faire la sieste l'esprit tranquille car cette fois nous sommes dans la première file.
18h le ferry est là, on embarque et c'est parti pour 2h de traversée.

Je ne l'ai pas encore mentionné mais aujourd'hui aussi le temps est superbe.
Il fait 26° et du pont du ferry nous pouvons admirer la côte que nous longeons un moment avant de partir vers le large.

Aux deux tiers du parcours les gens se portent vers l'avant du bateau et il y a du remue-ménage.
Du coup je vais voir et je comprends que les gens s'agitent un peu car le bateau semble foncer tout droit sur des rochers qui bordent une île.
Évidemment à un moment le bateau vire légèrement mais au lieu de passer au large des rochers il passe en trombe entre eux et se faufile entre de minuscules îlots avant de pénétrer dans un petit port situé sur cette île et qui est une étape du voyage.

Je peux vous dire que le passage entre les îlots était vraiment spectaculaire car il ne devait pas y avoir plus de 30 ou 40 mètres entre le bateau et les îlots des deux côtés.
Ça semble beaucoup mais par rapport à la taille du bateau et à sa vitesse ça semblait vraiment peu.
En plus il fallait prendre un long tournant pour se présenter juste face à l'entrée de ce petit port ...
Je vous garanti qu'on ne confie pas ça à un capitaine débutant.
Rien que pour ce moment je ne regrette pas d'avoir pris ce ferry en ayant raté l'autre.

Nous voici sur les îles Lofoten et nous nous dirigeons vers un petit village de pêcheurs typique paraît-il de ces îles.
Je vous épargne son nom, c'est imprononçable et trop long à écrire.
La route qui y mène est une fois de plus splendide.
La côte semble fracassée et les falaises ne sont séparées de la mer que par les éboulis sur lesquels on a posé le ruban d'asphalte de la route.
Comme il est passé 20h la lumière du crépuscule sans fin de la région donne tout son sel au spectacle.

Le petit village nous accueille est vraiment charmant. Il est posé sur plusieurs îlots reliés entre eux par des maisons sur pilotis ou de petits ponts de bois. C'est Venise version Lofoten.

Nous nous y promenons un bon moment mais il n'est pas possible d'y loger de façon sympa avec un camping-car, aussi reprenons nous la route dans l'autre sens puisque le village est un cul de sac et très vite nous trouvons un espace dégagé pour se poser et préparer le BBQ.

Un autre camping-car est sur place et pendant que j'installe deux ou trois choses Liloo tente de lier connaissance avec le Jack Russel de l'autre véhicule.
Du coup les maîtres s'approchent et nous lions connaissances.
C'est une famille de russes établis en Finlande. Ils sont super sympas et très cool.
Les parents ne parlent que russe et finlandais mais le fiston parle parfaitement l'anglais et lui et moi jouons donc les traducteurs pendant un bon moment, le temps que les braises du BBQ prennent.
Un moment extrêmement convivial et qui nous laissera un magnifique souvenir.

Nous sommes en train de souper lorsque je regarde la baie qui est sur notre côté et que je remarque un phénomène absolument incroyable : sur la baie est en train d'avancer une brume épaisse, haute de quelques mètres et qui semble collée à l'eau.
J'imagine que c'est le choc thermique entre la surface de l'eau réchauffée toute la journée par le soleil et l'eau glaciale sous-jacente qui provoque ce phénomène maintenant que les ardeurs du soleil se sont faites nettement moindres.
Encore un spectacle étonnifiant, voire même bouleversifiant !

Demain on va visiter un village viking, lancer des haches partout, boire de la bière et violer des femmes.
Ça peut être marrant.


Image attachée
Mon moment de bravoure au-dessus du cercle polaire arctique !!!

Image attachée
Vue depuis le port d'embarquement. Lumière magnifique !

Image attachée
Est-ce qu'on ne dirait pas des images tirées de Riven ou Myst ?

Image attachée
Idem

Image attachée
Le moment où on commence à se faufiler plein tube entre les ilots.

Image attachée
On est vraiment pas loin du bord et on file ! Impressionnant !

Image attachée
Le petit port intermédiaire où nous faisons une brève halte avec le ferry.

Image attachée
Le bateau qu'on rêve tous d'avoir, non ?

Image attachée
Une autre vue du port.

Image attachée
On s'est donc faufilé par là ...

Image attachée
Arrivée sur les iles Lofoten avec une lumière rasante qui donne une couleur dorée aux rochers !

Image attachée

Image attachée
Le port de débarquement sur les Lofoten.

Image attachée
Le seul hôtel du village que nous visitons, il s'appelle L'Arctic Hotel, comme c'est original !

Image attachée
Le petit port.

Image attachée
Camaïeu de couleurs sur les façades.

Image attachée
La brume du soir avance sur la baie.

Image attachée

Propulsé par Invision Power Board (http://www.invisionboard.com)
© Invision Power Services (http://www.invisionpower.com)